02/09/2008

Venez soutenir la Fondation Lou et vous divertir en famille !

4/10/2008 :

Venez soutenir la Fondation Lou et vous divertir en famille !

Le spectacle « Full différence » de Honypop au bénéfice de la Fondation Lou.

honypop-web

(une troupe d’une quarantaine de jeunes artistes de 8 à 26 ans)

présentent la comédie musicale:
honypop-full-web

 

en partenariat* avec la

logo-petit4-3

 

LE SAMEDI 4 OCTOBRE 2008 à 20h00

au Collège DON BOSCO
A WOLUWE-SAINT-LAMBERT
Chaussée de Stockel, 270 - 1200 Bruxelles

Un spectacle familial conçu et réalisé par une quarantaine de jeunes de 8 à 26 ans qui donnent leur regard sur ces différences qui font notre quotidien. Une comédie musicale qui vous fera passer un moment agréable dans un climat chaleureux, avec des textes et des chansons d'une grande fraîcheur !"

Adultes 12 € - Enfants 8 € - groupe (+15 p) sur réservation

Réservation

ou
PREVENTE à l'UOPC Av Gustave Demey 14-16  1160 Bruxelles

A propos d'HONYPOP:
Honypop existe depuis une vingtaine d'années.
C'est un groupe composé d'une quarantaine de jeunes de 8 à 26 ans.
Pendant 1 an 1/2 à 2 ans, ils montent une comédie musicale à partir d'un thème qu'ils choisissent ensemble
Ensuite, ils partent en tournée dans tout le pays (parfois même en France) à raison d'un ou 2 spectacles par mois durant une moyenne de 18 mois.

Le nouveau spectacle d’Honypop aborde un thème cher aux jeunes du groupe : « vivre ensemble ».
A travers des chansons d’Axelle Red, Jean-Jacques Goldman, Lara Fabian, Alain Souchon, Yannick Noah, Linda Lemay, Mickey, Tam’echo’tam, Marka, Michel Fugain, Vincent Delbushaye, …ou encore des grands classiques ou des compositions originales, cette histoire parle des différences qui peuvent nous éloigner ou nous rapprocher. Elle rappelle qu’on grandit et qu’on va à la rencontre de soi-même en rencontrant les autres. Elle encourage à oser aller vers l’inconnu, oser rentrer en relation, oser se mouiller… pour être curieux des différences au lieu d’en avoir peur.

L’histoire :

Cette année, les parents d’Alex l’envoient en colonie de vacances et franchement, il ne voit pas l’intérêt de passer l’été avec des inconnus, des jeunes des autres villes, des gens différents.

A quoi bon ?

Alors, en attendant le bus qui l’y emmènera, il râle. Mais aussi fermé soit-il, il ne peut pas ignorer ce qui se passe autour de lui ni ceux qui l’abordent : le travailleur immigré, la religieuse, les militants, le gamin au prénom bizarre, le couple de retraités, la jeune fille handicapée …

Ces rencontres vont peut-être l’amener à regarder les choses autrement.
*(bénéfices partagés)

 


10:43 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/09/2008

Le film la torpille ce soir à la TV

 Hasard du calendrier, c’est, cette fois, mon troisième téléfilm, « La Torpille » avec Catherine Jacob qui sera rediffusé ce soir sur TV5 monde. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu… Une comédie légère… quoi que…
« La Torpille» : TV5 Monde, ce lundi 1er septembre 2008 à 21h00.

Ce sera, une fois encore,  une des dernières diffusions probable car il a déjà été de nombreuses fois diffusé.… Bonne vision.

filmographie de Luc Boland

Extraits du film :


19:29 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/08/2008

Une sirène dans la nuit

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, le film « Une sirène dans la nuit» (mon premier film) sera rediffusé sur
La RTBF, ce dimanche 24 Août 2008 à 20h15.

Ce sera probablement un des dernières diffusions…

Bonne vision.

filmographie de Luc Boland


une-sirene-dans-la-nuit

13:11 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

30/06/2008

Spectacle au bénéfice de la Fondation Lou

honypop-web

 (une troupe d’une quarantaine de jeunes artistes de 8 à 26 ans)

 
présentent la comédie musicale:
honypop-full-web

 

en partenariat* avec la 

logo-petit4-3

 

LE  SAMEDI  4 OCTOBRE  2008   à   20h00 

au Collège DON BOSCO
A WOLUWE-SAINT-LAMBERT
Chaussée de Stockel, 270 - 1200 Bruxelles

Un spectacle familial conçu et réalisé par une quarantaine de jeunes de 8 à 26 ans qui donnent leur regard sur ces différences qui font notre quotidien. Une comédie musicale qui vous fera passer un moment agréable dans un climat chaleureux, avec des textes et des chansons d'une grande fraîcheur !"

Adultes  12 € - Enfants  8 € - groupe (+15 p) sur réservation

Réservation

 

A propos d'HONYPOP:
Honypop existe depuis une vingtaine d'années.
C'est un groupe composé d'une quarantaine de jeunes de 8 à 26 ans.
Pendant 1 an 1/2 à 2 ans, ils montent une comédie musicale à partir d'un thème qu'ils choisissent ensemble
Ensuite, ils partent en tournée dans tout le pays (parfois même en France) à raison d'un ou 2 spectacles par mois durant une moyenne de 18 mois.

Le nouveau spectacle d’Honypop aborde un thème cher aux jeunes du groupe : « vivre ensemble ».
A travers des chansons d’Axelle Red, Jean-Jacques Goldman, Lara Fabian, Alain Souchon, Yannick Noah, Linda Lemay, Mickey, Tam’echo’tam, Marka, Michel Fugain, Vincent Delbushaye, …ou encore des grands classiques ou des compositions originales, cette histoire parle des différences qui peuvent nous éloigner ou nous rapprocher. Elle rappelle qu’on grandit et qu’on va à la rencontre de soi-même en rencontrant les autres. Elle encourage à oser aller vers l’inconnu, oser rentrer en relation, oser se mouiller… pour être curieux des différences au lieu d’en avoir peur.

L’histoire :

Cette année, les parents d’Alex l’envoient en colonie de vacances et franchement, il ne voit pas l’intérêt de passer l’été avec des inconnus, des jeunes des autres villes, des gens différents.

A quoi bon ?

Alors, en attendant le bus qui l’y emmènera, il râle. Mais aussi fermé soit-il, il ne peut pas ignorer ce qui se passe autour de lui ni ceux qui l’abordent : le travailleur immigré, la religieuse, les militants, le gamin au prénom bizarre, le couple de retraités, la jeune fille handicapée …

Ces rencontres vont peut-être l’amener à regarder les choses autrement.
 
*(bénéfices partagés) 


 

10:48 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/06/2008

Soutenez-les !

logo

Le centre le Chat Botté risque de fermer ses portes très bientôt par manque de subventions.
C’est un centre de stimulation précoce pour très jeunes enfants de 0 à 6 ans présentant des troubles graves du développement (autisme et handicap associés).

SVP soutenez-les en signant la pétition: Pétition Chat Botté

Merci ! 

10:46 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2008

Invitation : Colloque Cap sur le répit - mardi 3 juin 2008

cap_repit_afficheCAP48 organise le mardi 3 juin un colloque ayant pour thème : "Cap sur le répit : personnes handicapées et leurs familles : le droit de souffler" au Wolubilis à Bruxelles (Woluwe-Saint-Lambert).
 
S'occuper d'une personne handicapée au quotidien, c'est, par moment, lourd et fatiguant ! Surtout si l'on souhaite lui permettre de s'épanouir jour après jour en développant l'ensemble de ses capacités. Il est donc primordial que la personne handicapée comme sa famille puisse chacun trouver des espaces pour souffler, pour se ressourcer en vivant d'autres expériences...ailleurs !
Le colloque sera l’occasion de mettre en avant les enjeux du répit et les propositions qui orienteront les réflexions des pouvoirs publics. La richesse des échanges sera garantie si, vous, personne en situation de handicap, aidant proche ou professionnel, participez à cette journée qui marque le Cap sur le Répit !
 
Ce colloque est organisé en partenariat avec Madame Julie Fernandez, secrétaire d’état aux Personnes Handicapées, Madame Evelyne Huytebroeck, ministre bruxelloise chargée de la politique aux Personnes Handicapées, Monsieur Didier Donfut, ministre wallon de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances, l’AWIPH, la COCOF et le DPB (Service germanophone d’aide aux personnes handicapées).
 
Si votre institution organise un service de répit et que vous souhaitez mettre votre travail en valeur, manifestez-vous auprès de Frédérique Maerlan à l’ASBL Badje au 02.248.17.29. Vous aurez la possibilité de tenir un stand qui présentera votre projet au public du colloque.
 
Pour toute information complémentaire, contactez l'ASBL Badje.

Frédérique Maerlan
Coordinatrice chargée de Bruxelles-Intégration
 
CONTACT
PLUS D'INFOS & INSCRIPTION

10:11 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2008

Ces petits gestes spontannés...

Elles et ils s'appellent Marie-Rose, Magali, Valentine ou Martin.
Leur point commun ? De spontanément organiser des ventes au bénéfice de la Fondation Lou.
Ainsi, Marie-Rose vend régulièrement dans sa région de Charleroi de belles choses qu'elle réalise de ses mains et dont elle partage les bénéfices entre la Fondation Lou et la sclérose en plaque.
De son côté, Magali, Valentine et Martin ont vendu pour la seconde année consécutive du muguet.
Au delà des sommes récoltées, nous sommes particulièrement touché par la générosité et l'esprit d'initiative…
Cela méritait bien un petit hommage en ces pages, non ?


Marie-rose-actionMagali1

 

 

 

 

magali2

 

 

11:52 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/04/2008

Questions d'ados

  • Comment avez-vous réagi en apprenant le handicap de votre fils ?
  • Comment envisagez-vous l'avenir de Lou ?
  • Est-ce que Lou sait qu'il n'est pas comme les autres ?
  • Avez-vous encore du temps libre pour vous ?
  • Comment avez-vous réussi à résoudre le fait que Lou ne fasse pas la différence entre le jour et la nuit ?
  • Quelle est la réaction de vos filles par rapport à l'attention que vous portez à Lou ?
  • Qu'avez-vous éprouvé lors du tournage de votre film, votre enfant se rendait-il compte qu'il était filmé ?
  • A l'heure actuelle, comment vivez-vous le handicap de Lou ?
  • Quelle était votre intention en faisant ce film ?
  • Est-ce que Lou a déjà posé des questions sur la vue ?
  • Est-ce que vous pensez qu'écrire un livre en braille de cette aventure permettrait à Lou de savoir tout ce qu'il a vécu ?
  • Comment avez-vous eu l'idée de faire un montage vidéo sur Lou ?
  • Quel est le souhaite le plus cher que vous pourrie réaliser pour Lou ?
  • Pensez-vous qu'un jour votre fils pourra s'intégrer dans la vie tout seul ?
  • Ne vous êtes-vous jamais demandé ce que ça ferait d'être à la place de Lou ?
  • Quel futur imaginez-vous pour Lou ?


Régulièrement, je suis invité dans des écoles primaires, secondaires ou supérieures, à venir parler du film "Lettre à Lou" avec des enfants, des ados ou de jeunes adultes qui ont visionné le film dans le cadre scolaire.
Ce sont à chaque fois des rencontres riches et passionnées.

La semaine dernière, j'étais invité à l'école St Guibert à Gembloux où les 650 élèves du cycle inférieur avaient vu le film. Une fois encore, j'ai été heureux de cet échange (deux fois une heure et demie). A la fin de celui-ci, certaines classes m'ont remis leurs questions préparées de jolie manière (voir photo).
Que des questions intelligentes… et de belles rencontres.


questionsLtraLou


14:45 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/04/2008

Diffusion de "Lettre à Lou" sur France 5

logo_france5

142_lou1_155_article_magazine_1

 

Pour ceux que cela intéresserait et qui ne l'aurait pas encore vu,

le documentaire "Lettre à Lou" (dans sa version courte) sera rediffusé ce mardi 15 avril à 21h47 sur France 5.

Plus d'infos (site de France 5)

Bien à tous.

Luc Boland

PS: le film dans sa version longue + 2h40 de bonus est toujours disponible en DVD : Renseignements sur le DVD

14:27 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

25/03/2008

INVITATION

voyage-coeur-nuitA vous qui connaissez Lou,
nous avons le plaisir de vous inviter
à partager une partie de son regard sur le monde qui l'entoure,
à oublier, le temps d'un voyage d'une demie heure, ces yeux si sécurisants,
à redécouvrir d'autres sens, enfouis sous la paresse des images.
Un expérience inoubliable, un voyage hors du commun,
à la rencontre de Lou et d'une autre manière d'appréhender la vie.



Des parcours du  "Voyage au cœur de la nuit", organisé par la compagnie de la Taupinière, sont réservés aux invités de la Fondation Lou le vendredi 18 avril de 18 à 21h00.

Chaque parcours se clôturera par un drink dans le noir en notre compagnie.

Dates : vendredi 18 avril 2008 à 18h00, 18h30, 20h00 et 20h30 (départ par groupe de 8 personnes toutes les 10 minutes)

Attention : Le nombre de places est limité à 80 personnes.

En cas d'indisponibilité à cette date, il vous est toujours loisible de faire ce parcours un autre jour… le cocktail en moins (voir bas de page).

Participation aux frais : 12 € (paiement sur place)


Réservation (pour la date du 18/4/08): RESERVER (par ordre de réservation, merci de préciser deux créneaux horaires par ordre de préférence – un mail vous sera envoyé avec la confirmation et l'heure)

Quelques explications :

Le voyage dans le noir est parcours itinérant dans l'obscurité complète en compagnie d'un guide.
Ce voyage vous permettra d'entrevoir et approcher, mentalement et physiquement, la réalité du monde des aveugles.

« Inverser » les rôles, changer les « points de vue » afin de mieux comprendre l’autre…
Se faire guider par celui qui d'habitude est guidé… Lâcher prise…. Prendre conscience en « vivant », le temps d’un voyage, ce que nos aventuriers « extraordinaires » vivent au quotidien.

Avoir, sans s’y attendre vraiment, la révélation des autres sens :
- L’ouïe d’abord, la voix rassurante du guide et tous les repères auditifs (les oiseaux, le vent, l’eau qui coule) qui nous informent sur le lieu et nous apprennent à construire une image mentale de l’environnement, mais aussi la voix de « l’autre » qu’on va rencontrer et qu’on va imaginer, en lui donnant une taille, un âge, un visage.
- L’odorat ensuite, ces petits « détails » auxquels on n’accorde pas d’importance en général, les odeurs de la forêt, de la nature, et puis celle de la ville, des magasins comme la boulangerie et aussi bien sûr l’odeur de « l’autre », de sa maison, de sa cuisine.
- Le toucher qui devient le complément indispensable à deux titres : il y a le vent qui nous caresse la peau, la chaleur ou la fraîcheur qui nous renseigne, mais il y a aussi le geste qu’il faut oser, toucher l’autre pour se rassurer, sentir une rampe, un mur, prendre un objet et le reconnaître…
- Et même le goût puisqu’on termine par une petite dégustation.

Informations pratiques :
Durée du « voyage » : 35 minutes
Lieu : IRSA (Institut Royal pour Sourds et Aveugles)
1508 Chaussée de Waterloo 1180 Uccle



Autres dates en cas d'indisponibilité  : du lundi 07 au vendredi 25 avril ( relâche le jeudi).
Réservation obligatoire pour autres dates que la soirée de la Fondation Lou : 02/374.03.68.

Pour la Fondation Lou
Luc Boland

10:17 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/03/2008

Premier bilan du séminaire

Premier bilan du séminaire
"Soutien moral aux parents "autour" du dignostic de handicap de leur enfant"
du samedi 8 mars 2008.
LOGO-DEFcoul-web



Depuis 48h., je ne trouve pas les mots pour vous exprimer le bilan de cette belle et intense journée.
Pour ceux qui n’étaient pas présents à ce séminaire, je voudrais vous partager les applaudissements que la salle (300 personnes) a repris en rythme en fin de journée. Si je prends ma part dans cette reconnaissance des participants à cette journée, une autre part revient sans nul doute à l'ensemble de l'équipe (une cinquantaine de personnes : des "membres du bureau" aux orateurs, des volontaires aux personnes qui ont organisé cette journée). Merci pour l'engagement - depuis des mois pour certains-, pour le professionnalisme des interventions, pour le travail intense durant cette journée et la bonne humeur de tous.
Sans nul doute, cette journée fut une grande réussite.
Merci.

Si “l’essai” est marqué, le match n’est pas fini. Pour que ce séminaire porte ses fruits, se profile maintenant les groupes de travail.

Vous trouverez ci-dessous les premiers documents (en pdf) mis à votre disposition :
-Les témoignages lus durant la journée de séminaire.
-Le texte fondateur de ce chantier de la Fondation Lou.

-Le dossier remis aux participants au séminaire.
-L'évaluation de la journée par les participants.

La synthèse et les actes de ce séminaire seront mis en ligne vers la mi avril 2008.

 Je tiens ici à remercier particulièrement certains fidèles des sites de Lou et amis qui m'ont donné un précieux coup de main dans l'organisation : Laeti, Corinne, Martine, Alex, Marie-Astrid, Vincent, Bernard, Michèle, Paul,  Elie, Sophie, Louise... (j'espère n'oublier personne) Qu'elle est belle la "Communauté de Lou" !

17:54 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

30/01/2008

Récital au bénéfice de l'école de Lou

La Fondation Lou a été contactée par le Rotary Club Vésale pour introduire un dossier de soutien en matériel logistique à la Fondation. N’ayant pas ce type de besoin actuellement, nous avons contacté l’école fondamentale T6 de l’IRSA (école de Lou) pour voir avec elle quel serait les besoins matériels urgents.
Nous avons ainsi convenu ensemble de l’urgence d’un « snoezelen » pour les élèves polyhandicapés de maternelle qui ont un grand besoin de stimuli sensoriels.
La Fondation Lou a ainsi joué les entremetteurs… et le projet (de 2.915 €) a été retenu.


Dans le but de son financement, le Rotary Club Vésale organise un concert :

Récital de piano
par Liebrecht Vanbeckevoort
(6ème lauréat du concours Reine Elisabeth 2007),
le mardi 26 février 2008 à 20h00
Salle du conservatoire de Bruxelles.
Rue de la Régence 30
1000 Bruxelles


Il va sans dire que nous serons présents lors de cet événement.
Amateurs de musique, soyez généreux et venez passer une agréable soirée.

Fauteuils : 30€ (complet à ce jour)
Fauteuils et baignoires : 25 €
Loges : 20 €
Etudiants : 12 €

Infos et réservations :
Site web : Rotary BXL Vésale

Tel : 0493/68 66 18 (entre 18 et 21h00)

MAIL : renseignements par courriel

concert-rotary

14:35 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/01/2008

VOYAGE DANS LA NUIT

voyage-coeur-nuitAprès "Emilie Jolie" en 2007, la compagnie de la Taupinière nous propose cette année un voyage dans la nuit. Pour avoir déjà vécu cette expérience, je vous la recommande chaudement.

Description du projet
Le voyage dans le noir est au sens propre un « projet éducatif ».
Il sera à ce titre accompagné d’un dossier pédagogique.
Projet car il nous projette réellement, mentalement et physiquement, dans le monde des aveugles.
Éducatif car son objectif est de nous faire connaître, par le vécu, ce que devient la vie lorsqu’on est privé de la vue et de prendre conscience des difficultés, des angoisses, des défis quotidiens qui jalonnent un parcours des plus banals.

 Vivre la peur-panique du noir et apprendre à l’apprivoiser.

« Inverser » les rôles, changer les « points de vue » afin de mieux comprendre l’autre…
Se faire guider par celui qui d'habitude est guidé… Lâcher prise…. Prendre conscience en « vivant », le temps d’un voyage, ce que nos aventuriers « extraordinaires » vivent au quotidien.


Avoir, sans s’y attendre vraiment, la révélation des autres sens :

  • L’ouïe d’abord, la voix rassurante du guide et tous les repères auditifs (les oiseaux, le vent, l’eau qui coule) qui nous informent sur le lieu et nous apprennent à construire une image mentale de l’environnement, mais aussi la voix de « l’autre » qu’on va rencontrer et qu’on va imaginer, en lui donnant une taille, un âge, un visage.
  • L’odorat ensuite, ces petits « détails » auxquels on n’accorde pas d’importance en général, les odeurs de la forêt, de la nature, et puis celle de la ville, des magasins comme la boulangerie et aussi bien sûr l’odeur de « l’autre », de sa maison, de sa cuisine.
  • Le toucher qui devient le complément indispensable à deux titres : il y a le vent qui nous caresse la peau, la chaleur ou la fraîcheur qui nous renseigne, mais il y a aussi le geste qu’il faut oser, toucher l’autre pour se rassurer, sentir une rampe, un mur, prendre un objet et le reconnaître…
  • Et même le goût puisqu’on termine par une petite dégustation.


Quelques commentaires glanés lors du « voyage » précédent (2002):
C’était extraordinaire, une très chouette expérience. Et le contact avec les autres est différent.
Lorraine

Merci de nous avoir plongés dans votre monde. Bravo pour ce magnifique projet
Les élèves de l’école Decroly

C’était génial! Ca fait tout bizarre de se mettre dans la peau d’un aveugle.
Sophie

Que d’impressions! Que de moments forts où l’on se sent si petit! Si vulnérable! Merci à tous pour cette initiative extraordinaire.
Anonyme

Extra-ordinaire comme expérience. Un tout grand merci!
Suzanne et Florent

Mes yeux étaient hagards et ma tête tournait dans tous les sens. Mais mon ouïe et mon « toucher » étaient en éveil. Merci.
Simone


Informations pratiques :
Durée du « voyage » : 35 minutes
Lieu : IRSA (Institut Royal pour Sourds et Aveugles)
1508 Chaussée de Waterloo
1180 Uccle
Tel: 02/374.03.68
Dates : du lundi 07 au vendredi 25 avril
( relâche le jeudi).
Fréquence : passage par groupes de 10 (max)
(Réservation obligatoire au 02/374.03.68
Les visiteurs auront confirmation de leur heure de passage). Maximum 5 groupes par heure.
PAF: 5 €. (3€ étudiant, chômeurs… gratuité pour les enseignants accompagnant un groupe d’élèves)


Cette aventure sera accompagnée de la possibilité pour les groupes (avant ou après) de découvrir le matériel adapté aux handicapés de la vue dans le cadre d’une école et d’échanger avec les personnes atteintes de cécité et les acteurs du terrain.


Pour les entreprises ou associations :
Possibilité de réserver un parcours en soirée pour 30/40 personnes. Ce parcours se terminerait pas un « cocktail dans le noir »… Émotions garanties !

Pour tout renseignement (mail/lien) :Pour tout renseignement (mail/lien) : MF HAINAUT

Partenaires qui ont déjà marqué leur soutien :
 Elia, Cap 48, SEGEC, Cabinet Arena, Cabinet Huytebroeck, Fondation Reine Paola

18:15 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2008

Ça y est

affiche-defCOULbdSi vous allez faire un tour du côté du site de la Fondation Lou, vous verrez de nouvelles choses, officielles cette fois… et vous comprendrez mieux pourquoi je cherche du temps pour être avec Lou, mais aussi pour continuer de nourrir le « Journal de Lou » (cliquer sur l’image encadrée à gauche et de même sur la page de la Fondation Lou).

19:09 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/01/2008

Petit coup dur

Mauvaise nouvelle en ce début d’année, puisque le distributeur belge du DVD « Lettre à Lou » a été mis en faillite.

Cela veut dire que tous les DVD vendus dans le commerce depuis juillet 2007 ne seront jamais comptabilisés à la Fondation Lou. Je ne sais combien d'exemplaires cela représente car je n'ai jamais obtenu de décompte…et pour cause.

Du travail en perspective : réclamer les stocks, le mastering du DVD, trouver un nouveau distributeur belge…

IMPORTANT : s’il vous plaît, n’achetez plus le DVD en magasin, sinon le fruit de cette vente ira à la curatelle chargée d’épurer les dettes du distributeur.
On peut par contre toujours l’acheter par virement bancaire (VOIR Page d’info sur ce site).

Bonne nouvelle par contre, puisqu’en date de janvier 2008, 6.000 DVD ont officiellement été vendus !

17:40 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

18/12/2007

Le grand chantier

logo-def-web
Cela fait deux mois que je travaille d’arrache-pied, avec l’aide précieuse et le soutien de nombreuses associations, sur le premier « chantier » de la Fondation Lou.
Les choses sont maintenant lancées et m’occuperont encore de longs mois.
Le projet en vaut l’engagement.

Voici donc le dossier en fichier pdf:

DOSSIER « SOUTIEN MORAL AUX PARENTS « AUTOUR » DU DIAGNOSTIC DE HANDICAP DE LEUR ENFANT »

12:07 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2007

Quand les lecteurs du blog sont interviewés dans la presse

lecteur-blog


Dans le cadre d’un article/interview dans  le mensuel français  « Paroles de Mamans »  qui était consacré à notre aventure avec Lou, la journaliste a aussi été chercher l’avis de lecteurs du blog de Lou. Ainsi, Andrée et Allantin ont partagé leur regard sur notre petit monde.
Merci à eux (et à d’autres qui ont apparemment été aussi contacté).
Voici donc l’article en fichier pdf:
Article paru dans « Paroles de maman» - Déc. 2008

 parole-de-maman

Pour lire la suite, cliquer sur le l'image ou le liens juste au dessus de celle-ci. 

18:43 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/11/2007

Idée de cadeaux pour les fêtes

En panne d’idée de cadeaux pour les fêtes de fin d’année ?
Ras le bol de faire du shopping ?
Envie d’offrir un cadeau unique, pas comme les autres ?
Un cadeau utile ?
Un cadeau qui s’adresse à l’humain, de 7 à 77 ans et au delà ?


Pourquoi ne pas offrir le DVD “Lettre à Lou” (vendu au bénéfice de la Fondation Lou) ?

Le temps d’ un virement et le tour est joué.

Le DVD sera expédié par voie postale endéans la semaine  à l’adresse du titulaire du compte.

Du 1er au 31 décembre, les frais d’envoi postal vous sont offerts.

DVDfacebdCoordonnées :


Le compte "DVD" de la Fondation Lou 001-5377204-85
Pour un virement international : code IBAN : BE-91-001-5377204-85 / code BIC : GEBABEBB
au nom de : FONDATION LOU, Rue des Trois Tilleuls, 57 - 1170 BRUXELLES
Montant : 18 €
communication : achat D.V.D.


 

A propos du DVD :


- Plus de 5.700 DVD vendus à ce jour.
- Plus de 4.000 courriels faits de remerciements émanant de personnes de tout âge et toute condition sociale.
(lire des commentaires )
- Un film unanimement salué par la la presse


A propos de la Fondation Lou  :

Le premier objectif de la Fondation Lou est le soutien moral des parents d’enfants handicapés « autour » du diagnostic.
A ce jour, rien de structurel n’existe, en dehors d’initiatives personnelles émanant de quelques milieux hospitaliers ou d’associations de parents d’enfants handicapés ou malades.
Briser la solitude des parents confrontés à ce couperet qui voit leur vie basculer du jour au lendemain, conscientiser les proches et familles de ceux-ci, sensibiliser et former les milieux médicaux en charge de tels diagnostics, réunir et associer les informations et ressources des nombreuses associations traitant de divers handicaps, tel est le chantier ouvert par la Fondation Lou et qui se concrétisera par une première journée de réflexion en mars 2008.
(plus d’infos sur : www.fondationlou.com)

 
Il vous est toujours possible d’effectuer un don pour soutenir les projets de la Fondation Lou sur le compte « Dons à la Fondation Lou» n° : 001-5377195-76

En vous remerciant par avance.

17:05 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2007

Rappel : spectacle au bénéfice de la fondation Lou

AFFICHE-Martyrs-fondLou-web
 
RAPPEL 
Il reste encore pas mal de places disponibles ! 
 
La Fondation Lou
a le plaisir de vous inviter au spectacle
« Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu »
Pièce burlesque en plusieurs tableaux
le mardi 18 décembre 2007 à 19h00
au Théâtre des Martyrs (1000 Bruxelles)
jjj
Représentation offerte  par la troupe du Théâtre Loyal du Trac
au bénéfice de la « Fondation Lou »

 
Prix des places unique  : 15€

(Attention, la capacité maximale de la salle est de 330 places)
Le spectacle sera suivi d’un drink au foyer du Théâtre durant lequel vous pourrez rencontrer les artistes et les membres de la Fondation Lou.

Réservation : 0476 63 22 50 ou <Réserver par mail >
(Merci d’utiliser l’adresse mail reprise ci-dessus pour tout contact ou réservation)

A propos de cette pièce truculente :

Une femme court, éperdument amoureuse, un homme surgit, désespérément épris. Ils s'élancent l'un vers l'autre avec passion. Une musique venue des cieux accompagne leur course avec lyrisme. Ils tendent les bras. La musique se fait de plus en plus forte. Ils ne sont plus qu'à quelques pas l'un de l'autre. La musique s'intensifie et ils s'enlacent. Un piano tombe du ciel et les écrase! Noir!

Dans une succession de saynètes bien rythmées, vous découvrirez l’amour comme vous ne l’avez probablement jamais vu (mais sûrement déjà vécu)…amour-tendre, amour-vengeur, amour-prise de tête, amour brutal, amour-coquin, amour-vache, amour-haine, etc. (A.Bll.)

(plus d’infos sur : A propos de la pièce)

En vous remerciant par avance de votre soutien.
Pour la Fondation Lou, Luc Boland
AFFICHE-Martyrs-fondLou-web

10:31 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2007

Un séminaire pour faire bouger les choses

journée de réflexion : « Diagnostic de handicap et soutien moral »

( séminaire)

Bruxelles, mars 2008

Parmi les nombreux témoignages reçus suite à ma communication à propos de Lou (le blog et le film), s’est dégagé un enseignement commun, que révèle aussi notre propre témoignage : la solitude des parents face au diagnostic, l’angoisse en l’absence de celui-ci parfois, l’absence d’une prise en charge, ou au minimum d’un soutien moral et de son suivi.
A ce jour, rien de structurel n’existe, en dehors d’initiatives personnelles émanant de quelques milieux hospitaliers ou d’associations de parents d’enfants handicapés ou malades.
Or, de ma propre expérience et de situations observées ou relatées, il est évident qu’un parent confronté au diagnostic du handicap de son enfant peut être en proie à de nombreuses émotions et sentiments : la culpabilité, la révolte, le découragement et la dépression, la honte voire le déni… sans oublier les questionnements, doutes et autres inquiétudes légitimes. Toute cette charge émotionnelle, lorsqu’elle devient récurrente, dilapide non seulement l’ énergie du père ou de la mère pour l’enfant, mais peut être préjudiciable car ressenti par celui-ci. Ce n’est pas parce qu’un enfant est handicapé –même mental-, qu’il n’est pas à même de percevoir la tension, l’angoisse, la tristesse (…) de ses parents.
Il est frappant de constater aussi le nombre de couples confrontés à une telle expérience de vie et dont la relation ne survit pas à cette épreuve.
Ce constat dépasse largement ce cadre, tant il est évident : un enfant ne peut se sentir bien si ses parents « vont mal ».

De l’autre côté du miroir, des témoignages me sont aussi parvenus de médecins, pour qui le devoir d’annoncer le diagnostic est aussi une épreuve, face à laquelle ils ne sont pas ou peu formés.

Devant ce constat et ma volonté de faire progresser les choses, nous avons décidé, la maman de Lou et moi, de créer la Fondation Lou dont le premier objectif sera de s’attaquer à cette problématique.
Le meilleur moyen, nous semble-t-il, serait tout d’abord de faire un état des lieux actuel de l’accompagnement moral et/ou psychologique des parents autour du diagnostic (avant, pendant et bien après). De l’objectif de cette journée.
L’idée est de rassembler autour de personnes « ressources » en la matière, des parents, des médecins et des psychologues, tous confrontés à la situation pour partager nos expériences, nos compétences, afin de tenter de dégager des pistes, voire des solutions à cette problématique qui nous semble fondamentale.

Les idées et solutions foisonnent, mais seule l’expertise du terrain pourra les confronter à la réalité.

C’est pourquoi, la fondation Lou, en association avec Inforautisme, et toutes les associations qui voudront se joindre à nous, organisera ce séminaire soit fin janvier, soit début février 2008.

Envie de vous associer ou de participer ?

Fondation Lou :
Luc Boland
0476/66 76 13
Me contacter
Site Fondation Lou
Inforautisme :
Cinzia Agoni
0475/94 18 90
contacter Cinzia Agoni
site Infoautisme

 

18:27 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

10/11/2007

Quand le petit Lou voyage virtuellement

Lou-TV-Thahiti
Il m’arrive occasionnellement de recevoir des messages de loin, très loin. Par la magie du DVD qui voyage, je reçois ainsi une photo de Tahiti ou un mail de Taïwan comme celui-ci :

I am student form Taiwan who lose the sound … I am deaf...Do you know Taiwan?
My university had showed Film Festival about disabled on the day before yesterday.
I saw "Lettre a Lou" and I did dissolving while saw this movie.
LOU is a so cute and fearless boy.
no matter what , you can't see your life in the fufter ...but I believe your parents help you until you have enough ability to care for youself...
Everyone have one's "Fucking Life" and learn to "enjoy" it ,is important job.
I have poor English, dont worry about it, i very happy to miss you and Lou..:)

Chiachi 

Comment vous expliquer le plaisir que j'éprouve dans ce partage, sans visage, mais d'humain à humain ?

17:55 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/10/2007

Les doigts qui rêvent

ldqrL’association « Les doigts qui rêvent » est indispensable dans le paysage du handicap visuel. Imaginez la petite enfance de votre chérubin exempte de tout livre illustré, d’histoires à sa mesure.
Les éditions LDQR est la seule maison d’édition en francophonie.

Regarder cette vidéo explicative et soutenez l'association.



12:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/10/2007

Invitation

AFFICHE-Martyrs-fondLou-web
 
La Fondation Lou
a le plaisir de vous inviter au spectacle
« Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu »
Pièce burlesque en plusieurs tableaux
le mardi 18 décembre 2007 à 19h00
au Théâtre des Martyrs (1000 Bruxelles)
jjj
Représentation offerte  par la troupe du Théâtre Loyal du Trac
 au bénéfice de la « Fondation Lou »

 

 

Prix des places unique  : 15€

(Attention, la capacité maximale de la salle est de 330 places)
Le spectacle sera suivi d’un drink au foyer du Théâtre durant lequel vous pourrez rencontrer les artistes et les membres de la Fondation Lou.

Réservation : 0476 63 22 50 ou <Réserver par mail >
(Merci d’utiliser l’adresse mail reprise ci-dessus pour tout contact ou réservation)

A propos de cette pièce truculente :

Une femme court, éperdument amoureuse, un homme surgit, désespérément épris. Ils s'élancent l'un vers l'autre avec passion. Une musique venue des cieux accompagne leur course avec lyrisme. Ils tendent les bras. La musique se fait de plus en plus forte. Ils ne sont plus qu'à quelques pas l'un de l'autre. La musique s'intensifie et ils s'enlacent. Un piano tombe du ciel et les écrase! Noir!

Dans une succession de saynètes bien rythmées, vous découvrirez l’amour comme vous ne l’avez probablement jamais vu (mais sûrement déjà vécu)…amour-tendre, amour-vengeur, amour-prise de tête, amour brutal, amour-coquin, amour-vache, amour-haine, etc. (A.Bll.)

(plus d’infos sur : A propos de la pièce)


A propos de l’action de la Fondation Lou :

Le premier objectif de la Fondation Lou est le soutien moral des parents d’enfants handicapés « autour » du diagnostic.
A ce jour, rien de structurel n’existe, en dehors d’initiatives personnelles émanant de quelques milieux hospitaliers ou d’associations de parents d’enfants handicapés ou malades.
Briser la solitude des parents confrontés à ce couperet qui voit leur vie basculer du jour au lendemain, conscientiser les proches et familles de ceux-ci, sensibiliser et former les milieux médicaux en charge de tels diagnostics, réunir et associer les informations et ressources des nombreuses associations traitant de divers handicaps, tel est le chantier ouvert par la Fondation Lou et qui se concrétisera par une première journée de réflexion en février 2008.
(plus d’infos sur : Fondation Lou)

En vous remerciant par avance de votre soutien.
Pour la Fondation Lou, Luc Boland
AFFICHE-Martyrs-fondLou-web

17:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/09/2007

4ème anniversaire du « Journal de Lou ».

001.Lou-bougie4 ans et 450 pages A4 plus tard…

Jamais je n’aurais imaginé poursuivre ainsi le journal de Lou.
Sa mémoire.
Pour des jours hypothétiques où il souhaiterait connaître son parcours de vie.
Pour aussi partager avec d’autres et témoigner de cette belle aventure.

Il y a un peu plus d’un an, lorsque j’avais fait un sondage sur l’opportunité de sortir le film « Lettre à Lou » en DVD, 208 personnes avaient affirmé avoir lu l’intégral du blog "lz journal de Lou" et 66 le suivaient depuis le début. Dans le même ordre d’idée, vous êtes aujourd’hui 1.200 abonnés à la mailing liste.
Mais au delà d’une communauté d’irréductibles lecteurs qui commentent régulièrement ces pages, force est de constater –statistiques à l’appui- que le fréquentation baisse inexorablement depuis un an. La lassitude sans doute, le sentiment d’avoir fait le tour de la question « Lou », la vie tout simplement qui vous emmène vers d’autres lieux, d’autres centres d’intérêt. Et puis, je ne peux m’empêcher d’y penser, il y a cette croissante pression sur le temps que le monde d’aujourd’hui entend nous faire compter. Je le vis au quotidien, hélas. Il me faudrait deux vies. Mais la seconde n’a-t-elle pas commencé en ces lignes, un jour de septembre 2003 ?
Du blog au film, du film au DVD et à la Fondation Lou pour laquelle je me consacre totalement et pour les mois à venir avec, entre autre chose, l’organisation d’un séminaire sur « le soutien moral aux parents autour du diagnostic de handicap d’un enfant » prévu début 2008, je tente, avec mes moyens, de faire bouger les choses.
Sans vos réactions nombreuses, vos soutiens et encouragements, tout ceci n’aurait probablement jamais vu le jour.
Merci à vous tous.

Lou est et restera un Petit prince pas comme les autres toute sa vie.
Il est unique, comme chacun d’entre nous.
Sa vérité du monde vaut bien la nôtre.
Et à ce titre, il mérite une place digne dans cette société.
De la raison de mon combat (amical) et de mon travail de sensibilisation.
Pour lui et pour l’ensemble des personnes handicapées.

Le handicap est le miroir de nos peurs originelles face à l’altérité.

amicalement.

Luc Boland.
le papa de Lou.

15:53 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

23/09/2007

Pauvre gosse ! (message reçu)

Message reçu :

J'ai une grosse bitte et j en suis fier et Lou narrivera pas et si vous voulez venir me chercher je suis a lécole XXX (ôté volontairement pour ne pas porter préjudice à l'école) de XXX (ville - idem) en belgique je précise par se que a ce quil parait vous ètes des handicapés dans votre famille gros trizomique.
Maxime.


Par Luc :
Avec la chute des feuilles, réapparaissent des messages fanés et pourris comme celui-ci. Oh, ne vous offusquez pas,cela ne nous fait rien et puis, c'est le prix à payer quand on affirme et partage ainsi publiquement notre bonheur avec ses moments difficiles. C'est la condition humaine de chacun de nous, et c'est, je l'espère, ce qui rend ces récits universels.
Par contre, je ne peux m'empêcher, à chaque fois, de me dire : "mais qu'est que cet enfant doit être profondément malheureux et frustré dans sa vie quotidienne pour écrire des choses pareilles". C'est l'indigestion complète, le vomissement, comme un acte de répulsion qui n'est en fait que de la jalousie.
Mon enquête m'a mené au vrai Maxime qui est totalement étranger à ce message et victime manifestement d'un de ses "camarades" de classe. Suite à la diffusion du film dans leur classe la semaine dernière, ce lâche personnage a utilisé l'adresse courielle de Maxime pour déverser son fiel.

Le pauvre Maxime est donc tout autant victime et est passablement traumatisé par cette aventure et son papa a porté plainte à la police fédérale.

En accord avec son papa lui-même handicapé (tiens, tiens, c'était donc bien doublement ciblé), puis-je  vous inviter à envoyer un message de réconfort au vrai Maxime (ne vous trompez pas !) à cette adresse :Maxime

Voici la réponse que j'aurais aimé transmettre au véritable auteur de ce courriel :
Cher X,
je voulais te remercier pour ton message car il me permet de t’envoyer plein de courage et de sympathie pour la vie difficile que tu dois mener. Tu dois vivre un grand malheur pour te défouler de la sorte. Peut-être ne te sens-tu pas aimé, ou ne l'es-tu pas ? Sache que pour être aimé, il faut aimer en retour. Que pour être pardonné, il faut pardonner en premier. C’est les seules recettes de la vie : confiance, amour et patience.
Bonne chance à toi.
Luc
Le papa de Lou

;-)
La vie peut être belle. Si elle est trouble, il suffit de changer de lunettes.

20:55 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

20/09/2007

GRAND RASSEMBLEMENT CITOYENS

CAMPAGNE « 1million4disability »
image001
GRAND RASSEMBLEMENT CITOYENS
  4/10/2007 – Rond Point Schuman – Bruxelles – 13h


DEFENDONS NOS DROITS
AVEC OU SANS HANDICAP NOUS SOMMES TOUS DES CITOYENS

 
Nous vous attendons nombreux!

QUOI ?
Cette mobilisation marquera le point culminant de la campagne citoyenne européenne « 1million4disability ».
Rassemblons nous pour nous rendre visible en tant que citoyens à part entière, pour exercer notre droit d’être entendu et pour une législation  contre la discrimination des personnes handicapées dans tous les domaines de la vie.
Venez en nombre pour faire en sorte que le handicap ne soit plus un handicap! Venez en nombre pour STOP à la discrimination, OUI à l’égalité des chances et des droits.

QUI ?
Nous avons besoin de VOUS pour le succès et la visibilité de notre mobilisation.
Plus de 1000 personnes sont attendues : délégations de personnes handicapées venant des 4 coins de l’Europe; personnes handicapées, familles et amis des pays voisins mais également et surtout de toutes les régions de la Belgique; personnalités politiques européennes et belges; représentants des organisations de personnes handicapées et autres organisations citoyennes.
Plus nous serons nombreux,  plus nous aurons de chance de faire entendre notre voix.

QUOI ?

Un rassemblement positif, vivant et coloré, …. L’atmosphère festive sera garantie par la musique live, des artistes de rue et un gigantesque lâché de
ballons.

Chaque participant sera invite à écrire un message personnel qui sera remis aux Institutions européennes.

Programme

12h30 : Arrivée des participants
13h00 : Ouverture officielle du rassemblement (Discours et musique)
13h30-14h30 : Rencontre avec le Président de la Commission européenne,  le Président du Parlement européen et la Présidence portuguaise de l’UE (Discours et musique)
14h30 : Résultat de l’entrevue avec les hauts représentants des institutions européennes (Discours et musique)
14h45 : Gigantesque lâché de ballons
15h00 : Dispersion du rassemblement

OÙ ? QUAND ?
Date : 4 octobre 2007
Heure : 13h à 15h
Lieu : Rond Point Schuman (1040 Bruxelles), lieu stratégique entre les bâtiments de la Commission européenne et du Conseil de l’Union européenne
Metro : Schuman
Parking bus : Av. de la Joyeuse entrée / Av de la Renaissance

COMMENT ?
Les participants sont invités à se munir du drapeau de leur pays et/ou de leur région, de la banderole de leur association, de calicots divers principalement sur le thème de la non-discrimination et des droits des personnes en situation de handicap.

LA CAMPAGNE « 1million4disability » en bref :
On estime à plus de 50 millions le nombre des personnes handicapées en Europe, à savoir, un citoyen sur dix. Ce chiffre est encore plus important lorsqu’on considère les familles dont l’un des membres a un handicap : une sur quatre en Europe.
Pourtant, ce n’est pas tous les jours que nous croisons des personnes handicapées au supermarché, dans les transports publics, à l’école, au cinéma ou au restaurant. Mais comment cela est possible ? Et bien tout simplement parce que notre société est parsemée de barrières : où que nous regardions nous rencontrerons des obstacles pour les personnes handicapées.
Des trottoirs trop hauts, des feux silencieux, des portes tournantes trop rapides, des bâtiments inaccessibles, des sites Internet et des technologies inaccessibles, des voitures mal garées, des sacs poubelle mal placés, des préjugés et de la discrimination.  
Depuis janvier de cette année, nous menons une campagne de récolte de signatures dans toute l’Europe en faveur d’une meilleure protection des droits des personnes handicapées, dans tous les domaines de la vie. Notre objectif est de récolter un million de signatures et de les présenter aux décideurs européens et nationaux, parce qu’une telle démarche est citoyenne ne pourra pas être ignorée.
Signez et diffusez sans plus tarder la pétition : ici

QUI SOMMES-NOUS ?
Le Forum européen des personnes handicapées est une organisation fédératrice européenne regroupant  130 organisations nationales et européennes. Ensemble, depuis dix ans nous veillons à protéger les droits des personnes handicapées en Europe. Le Belgian Disability Forum(BDF), notre organisation représentative belge, s’associe étroitement à notre action.

CONTACTEZ-NOUS
Rue du Commerce 39-41—1000 Bruxelles
Tel : 32/2/282.46.00—Fax : +32/2/282.46.09 -E-mail :
web : 1million4disability

18:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2007

Un geste d’une grande générosité !

Dans le but de toujours mieux faire connaître le journal de Lou et sensibiliser le monde au handicap, j’avais inscrit le « journal de Lou » au concours « Persoweb »; qui devait désigner les « meilleurs blogs » dans différentes catégories.
Mais voilà, ce fut un coup dans l’eau puisque le comité de sélection ne l’a pas retenu.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque hier, j’ai reçu un mail du gagnant de la catégorie et qui me renvoyait à un article posté sur son blog :



Petit Lou ira à Londres

Petit Lou est un enfant qui ne comprend pas pourquoi les gens ne voient pas à travers les murs. Parce que, pour lui, un mur n'est pas un obstacle et on sait très bien ce qui se passe derrière. Lou ne voit pas avec ses yeux, éteints par la maladie (la dysplasie Septo-Optique). Lou voit autrement, et les murs ne l'empêchent pas de savoir.

Son Papa a ouvert un blog pour raconter sa vie de famille, avec toute la place que prend Lou. C'est le Journal de Lou.
Il était inscrit au concours Persoweb du meilleur blog francophone, et c'est pour lui que nous aurions voulu voter.

Comme promis, nous sommes donc très heureux d'offrir à sa famille le voyage à Londres que nous venons de gagner. Ils en feront un bien meilleur usage que nous. Et ils nous rapporteront des photos que nous irons voir avec joie sur leur blog si touchant.

Enfin, le matériel informatique sera offert à PapaPoule, qui nous rejoint très bientôt ici même et pourra ainsi devenir un vrai blogueur, puisqu'il a tant de choses à nous raconter.

Merci à tous d'avoir permis cela.
Merci pour tous ces cadeaux.


Nous avons, la maman de Lou et moi-même, été extrêmement touchés par ce geste.

Voici notre réponse :

Bonjour Firmin et Nicolas,
quelle belle surprise ! Je suis resté abasourdi à la lecture de l’article sur votre blog.
C’est un acte très généreux de votre part. Je me pose néanmoins quelques questions : d’une part les échéances de ce voyage, le nombre de “places” etc., et d’autres part je me demande si nous ne devrions pas nous-mêmes en faire cadeau à une personne handicapée et un accompagnant qui n’en n’auraient pas les moyens et en rêveraient. Non pas qu’un tel voyage déplairait à Lou, mais compte tenu de nos moyens financiers – nous ne sommes ni riches, ni pauvres mais pourrions nous payer exceptionnellement un tel minitrip – et du fait que nous offrons annuellement lors des vacances de grands ou petits voyages à Lou - essentiellement en France -, je pense que nous sommes des privilégiés (1 belge sur 3 ne peut pas partir en vacances).
Nous sommes néanmoins sensibilisés par votre intérêt pour Lou, votre désir de le voir (en photo) réaliser ce minitrip à votre place.
Pour toutes ces raisons, cela demande donc réflexions et concertations entre vous et nous, mais soyez en sûr, votre générosité nous va droit au coeur.

amicalement.

Luc Boland.
le papa de Lou.

(à suivre) 

 

visiter le blog de Firmin (et Nicolas) 

10:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

05/09/2007

Au travail ! (votre aide est la bienvenue)

logo-internet


Je citais dans un précédent article la liste des choses à entreprendre pour la Fondation LOU.
Seul et bénévolement, je ne pourrai y arriver.

Le temps est venu, maintenant que je suis libéré de mes obligations professionnelles pour un temps, de mettre la Fondation Lou en marche !

Concrètement, l’idée est d’organiser deux soirées de réflexions (afin de laisser une alternative à vos agendas) en présence de tous ceux qui seraient prêts à investir une partie de leur temps dans la Fondation LOU.

Vous avez des compétences dans un de ces domaines ou vous vous sentez capable d’apporter une aide concrète ? Vous avez un peu de disponibilité à consacrer à la Fondation LOU ?
Merci de nous contacter.

Date : le vendredi 21/9 à 20h00 et le mercredi 26/9 à 20h00.
Le lieu de ces deux soirées de rencontre/information vous sera communiqué ultérieurement (ce sera dans la région bruxelloise et fonction du nombre de personnes inscrites).
Contact : Fondation LOU

S’il vous est impossible d’être présent (distance ou indisponibilité) mais que vous pourriez apporter une aide concrète, n’hésitez pas à nous contacter.

Voici la liste des choses à entreprendre ou structurer dans le cadre de la Fondation LOU (et qui seront l’objet de ces rencontres) :

Concernant le quotidien de la Fondation :

- Organiser la comptabilité, le secrétariat, les relations commerciales (ventes du DVD et suivi de ceux-ci), ainsi que la distribution.
- Répondre à 150 mails encore laissés en souffrance et aux nombreux courriels qui m’arrivent régulièrement,
- Recontacter nombres de parents d’enfants handicapés avec lesquels je n’ai pu correspondre lorsque j’étais en pleine production.

Concernant l’objet social de la Fondation :
- Organiser (début 2008) une journée de réflexion autour de l’accompagnement et le soutien moral des parents à l’annonce du diagnostic de handicap d’un enfant, en présence de parents d’enfants handicapés, de médecins spécialisés dans le diagnostic et de psychologues (j’ai commencé les contacts début juillet avec le milieu hospitalier où l’accueil y est très positif).
- Structurer ensuite le « soutien » moral aux parents d’enfants handicapés.
- Réaliser un nouveau film documentaire de sensibilisation (où je m’immergerais –à la manière de « Lettre à Lou » dans la vie quotidienne de quelques familles belges et françaises confrontées dans leur quotidien au handicap d’un enfant). Ces portraits viendraient en contraste avec l’observation d’une situation (communauté, ville ou civilisation) dans laquelle les handicapés sont pris en charge par l’ensemble de la communauté (cela existe… mais reste à trouver où).

Concernant le financement de la Fondation Lou :
- Organiser la promo et la billetterie du spectacle « Est-ce qu'on pourrait pas s'aimer un peu » au bénéfice de la Fondation (reprise de ce spectacle génial de et avec Eric de Staerck, Sandrine Hooge et Serge Bodart –le mardi 18 décembre à 19h00 au théâtre des Martyrs à Bruxelles (bloquez d’ores et déjà cette date). (voir article ci-dessous)
- Assurer le suivi des ventes du DVD dans le commerce.
- Mettre en place en Belgique des réseaux de ventes secondaires et alternatifs avec l’aide de bénévoles.
- Trouver un distributeur ou un réseau de distribution pour le DVD en France.
- Trouver un coproducteur anglo-saxon pour réaliser une version anglaise et distribuer le film dans les pays anglophones.
- Trouver d’autres financements pour la Fondation Lou

Concernant le développement de Lou :
- Trouver un professeur de piano, une perle rare, prête à d’abord rentrer dans son univers ludique pour ensuite, doucement, lui faire découvrir les techniques.
- Organiser une rencontre avec des dauphins
- Trouver des « professeurs » bénévoles, artistes de haut vol de la vulgarisation, qui seraient prêts à passer une ou deux heures, à intervalles réguliers, afin d’expliquer à Lou « les bases » de notre vie d’humain : l’histoire de l’humanité, la physique et la chimie de notre monde (au sens large) …le tout adapté et compte tenu de sa cécité.

 A propos de LA FONDATION LOU

15:28 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Une date à réserver dans votre agenda !

Bloquez d’ores et déjà cette date dans votre agenda !

Le théâtre Loyal du Trac a gentiment proposé d’offrir la billetterie de l’avant-première de la reprise de leur spectacle « Est-ce qu'on pourrait pas s'aimer un peu » à la Fondation Lou.
Nous en sommes profondément touché d’autant que ce spectacle est une pure merveille qui a connu un succès énorme tant en Belgique qu’à l’étranger. Pour l’avoir vu, je peux vous dire que c’est du pur bonheur.

La représentation aura lieu le mardi 18 décembre à 19h00 au Théâtre des martyrs, place des Martyrs à 1000 Bruxelles.

Réservez d’ores et déjà la date.
Les renseignements sur le prix des places, les réservations et la billetterie seront ouverts début octobre.

Plus d'infos sur la teneur de ce spectacle en cliquant sur l'affiche, ci-dessous.

Un tout grand merci à Eric, sandrine et Serge pour ce geste généreux. 

 affichesionsaoiamitunpeu-PR

11:48 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/08/2007

Des projets et soucis pleins la tête

LucetLouRentrée oblige, voici succinctement la foule de projets qui m’occuperont les mois à venir. Je me demande, non sans inquiétude, comment tous les réaliser. Ce sera impossible d’autant qu’un contrôle fiscal assassin (l’éternel confit sur la qualification des droits d’auteur) va m’obliger à ramener des revenus à la maison plus tôt que prévu.

Pour Lou :
- Trouver un professeur de piano, une perle rare, prête à d’abord rentrer dans son univers ludique pour ensuite, doucement, lui faire découvrir les techniques.
- Lui acheter un vrai piano.
- Consacrer des fins d’après-midi pour des discussions « découvertes » avec Lou. La situation de l’article « Les voyants peuvent être aveugles » montre à souhait qu’il y a une quantité phénoménale de choses simples de la vie, de perceptions ou de concepts que Lou n’a pas encore intégré.


Pour la Fondation Lou et le DVD « Lettre à Lou » :
- Assurer le suivi des ventes du DVD dans le commerce (le soucis est levé).
- Structurer la Fondation, me faire aider et entourer, répartir des tâches (je ne peux ainsi continuer à tout faire seul bénévolement)
- Mettre en place en Belgique des réseaux de ventes secondaires et alternatifs avec l’aide de bénévoles.
- Trouver un distributeur pour le DVD en France.
- Trouver un coproducteur anglo-saxon pour réaliser une version anglaise et distribuer le film dans les pays anglophones.
- Organiser (fin 2007, début 2008) une journée de réflexion autour de l’accompagnement et le soutien moral des parents à l’annonce du diagnostic de handicap d’un enfant en présence de parents d’enfants handicapés, de médecins spécialisés dans le diagnostic et de psychologues (j’ai commencé les contacts début juillet avec le milieux hospitaliers où l’accueil y est très positifs).
- Trouver d’autres financements pour la Fondation Lou et structurer le « soutien » moral aux parents d’enfants handicapés.
- Réaliser un nouveau film documentaire de sensibilisation (où je m’immergerais –à la manière de « Lettre à Lou » dans la vie quotidienne de quelques familles belges et françaises confrontées dans leur quotidien au handicap d’un enfant). Ces portraits viendraient en contraste avec l’observation d’une situation (communauté, ville ou civilisation) dans laquelle les handicapés sont pris en charge par l’ensemble de la communauté (cela existe… mais reste à trouver où).
Mais aussi :
- Répondre à 150 mails encore laissés en souffrance,
- Recontacter nombres de parents avec lesquels je n’ai pu correspondre lorsque j’étais en pleine production.

Pour moi :
- Développer un projet de long métrage abandonné voici trois ans.
- Développer une idée de série télé.
- Ecrire un essai sur l’avenir du monde, les préceptes (selon moi) essentiels de vie. Lou m’a tellement fait reconsidérer tout avec simplicité que petit à petit, une « structure » solide, implacable et logique s’est mis en place. (Cela me taraude depuis quelques années déjà et ce ne sont pas les idées qui manquent).
- Et donc aussi gagner ma vie…
… Et encore bien d’autres choses omises et sans parler des petites choses quotidiennes ou laissées en souffrance depuis deux ans.

...Rien de moins ! 

13:05 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |