16/10/2007

Les doigts qui rêvent

ldqrL’association « Les doigts qui rêvent » est indispensable dans le paysage du handicap visuel. Imaginez la petite enfance de votre chérubin exempte de tout livre illustré, d’histoires à sa mesure.
Les éditions LDQR est la seule maison d’édition en francophonie.

Regarder cette vidéo explicative et soutenez l'association.



12:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/10/2007

Invitation

AFFICHE-Martyrs-fondLou-web
 
La Fondation Lou
a le plaisir de vous inviter au spectacle
« Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu »
Pièce burlesque en plusieurs tableaux
le mardi 18 décembre 2007 à 19h00
au Théâtre des Martyrs (1000 Bruxelles)
jjj
Représentation offerte  par la troupe du Théâtre Loyal du Trac
 au bénéfice de la « Fondation Lou »

 

 

Prix des places unique  : 15€

(Attention, la capacité maximale de la salle est de 330 places)
Le spectacle sera suivi d’un drink au foyer du Théâtre durant lequel vous pourrez rencontrer les artistes et les membres de la Fondation Lou.

Réservation : 0476 63 22 50 ou <Réserver par mail >
(Merci d’utiliser l’adresse mail reprise ci-dessus pour tout contact ou réservation)

A propos de cette pièce truculente :

Une femme court, éperdument amoureuse, un homme surgit, désespérément épris. Ils s'élancent l'un vers l'autre avec passion. Une musique venue des cieux accompagne leur course avec lyrisme. Ils tendent les bras. La musique se fait de plus en plus forte. Ils ne sont plus qu'à quelques pas l'un de l'autre. La musique s'intensifie et ils s'enlacent. Un piano tombe du ciel et les écrase! Noir!

Dans une succession de saynètes bien rythmées, vous découvrirez l’amour comme vous ne l’avez probablement jamais vu (mais sûrement déjà vécu)…amour-tendre, amour-vengeur, amour-prise de tête, amour brutal, amour-coquin, amour-vache, amour-haine, etc. (A.Bll.)

(plus d’infos sur : A propos de la pièce)


A propos de l’action de la Fondation Lou :

Le premier objectif de la Fondation Lou est le soutien moral des parents d’enfants handicapés « autour » du diagnostic.
A ce jour, rien de structurel n’existe, en dehors d’initiatives personnelles émanant de quelques milieux hospitaliers ou d’associations de parents d’enfants handicapés ou malades.
Briser la solitude des parents confrontés à ce couperet qui voit leur vie basculer du jour au lendemain, conscientiser les proches et familles de ceux-ci, sensibiliser et former les milieux médicaux en charge de tels diagnostics, réunir et associer les informations et ressources des nombreuses associations traitant de divers handicaps, tel est le chantier ouvert par la Fondation Lou et qui se concrétisera par une première journée de réflexion en février 2008.
(plus d’infos sur : Fondation Lou)

En vous remerciant par avance de votre soutien.
Pour la Fondation Lou, Luc Boland
AFFICHE-Martyrs-fondLou-web

17:38 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |