17/11/2006

Le soufflé au fromage (Carnet de bord d’un papa en campagne - 21)

C’est l’histoire d’une mise en bouche, à en faire saliver d’envie.
- Attends deux minutes. Je te jure, tu vas goûter au soufflé au fromage de ta vie.
S’en suit une description alléchante, une longue préparation devant vos yeux, le préchauffage du four et au bout du compte, l’appétit.
Deux minutes après, alors que l’impatience est à son comble, le soufflé n’est pas encore monté.
- C’est pas grave. Attends encore deux minutes… Tu vas voir, ça va être délicieux !
Cela donne faim, n’est ce pas ? Mais hélas, deux minutes plus tard, il n’y a nulle trace de soufflé dans le four.
- Excuse-moi, tu devras encore patienter deux ou trois minutes…
Et ainsi de suite.
C’est ainsi qu’au bout du compte, l’appétit et l’envie ont disparu lorsque le soufflé est enfin prêt… et il retombe lamentablement.

Je suis infiniment déçu.
De magasins en grandes surfaces, de librairies en Press Shop, d’incompréhensions en amères surprises, de coups de téléphone en coups de téléphone, nous avons sillonné tout Bruxelles aujourd’hui, Serge et moi, pour nous assurer de la mise en rayons du DVD.
La Fnac ? « Cela devrait arriver demain ou lundi… Les commandes sont bien là… Oui, une dizaines de clients nous l’ont demandé ».
Mediamarkt ? « Le quoi ? Un documentaire ? » (rire) « Oui, ça doit arriver mais on ne sait pas quand… Vous savez, ça n’arrête pas en ce moment avec les fêtes ». Insistance polie de notre part. Recherche informatique… Fastidieuse. In fine : « Apparemment, selon la centrale de distribution qui ne les a toujours pas reçu , ce ne sera pas avant lundi ».
Press Shop ? « Oui, oui, nous avons reçu le flashpress (l’annonce) des AMP. Cela devrait donc bientôt arriver. Ah non, on n’utilisera pas les présentoirs, nous sommes tenus de respecter les injonctions de la centrale ». Ben oui, ça se paye, une visibilité.
Free Records Shop ? « Non, il n’est même pas dans notre ordinateur. C’est qu’il n’est pas encore à notre centrale ».
Music Way ? « J’ai entendu le spot à la radio… mais je savais même pas que nous allions en avoir. Ah oui… il est marqué sortie le 14 novembre dans l’ordi. On est le 17, mais aucune date de livraison ».Une librairie centre ville : « Oui, j’ai entendu à la radio. Mais non, je n’ai rien reçu ».
Delhaize ? Rien en rayon. Pas attendu avant lundi.
Cora ? Yesssss... ils sont là.
Carrefour ? Une heure de recherche avec le chef de rayon. « C’est le grossiste … . Je vois qu’il n’a pas prévu de livrer le produit lundi… Ni mercredi… j’imagine que ce sera dans la livraison de vendredi prochain ». Impossible… « J’ai entendu votre interview hier »… De coups de téléphones en coups de téléphones. Quelques conseils. Relancer la direction de Carrefour pour qu’ils fassent des annonces dans les magasins dès qu’il sera là. J’appelle Mme B. lundi à la première heure.
In fine, une librairie. On entre. Le présentoir trône, bien en vue, juste à côté de la caisse. « Si ce n’était pas pour Fondation, je ne l’aurais jamais fait ». Merci madame. Merci. J’ai envie de vous embrasser et pleurer un bon coup dans vos bras.

Et puis il y a la réalité du terrain. Humilité.
Dans les grandes surface ? Des murs de DVD de « l’Age de Glaces 2 », du « Da Vinci Code »… Et dans le coin, le petit rayon documentaire. Juste réalité d’un public restreint à ce genre de films.
Les librairies ? Parfois de jolies cavernes d’Ali Baba où chaque centimètre de mur est placardé d’affiches où l’on vous dit qu’il est bien de devenir « scandaleusement riche » ou de se shooter à la consommation de tel ou tel produit.

Dur, dur, dur apprentissage de la réalité du commerce.
Pourtant, tous les grossistes ont été briefés par notre distributeur. La date de sortie était modulable si le temps de dispatching chez les grossistes était insuffisant. Et ce ne sont pas les 24h de retard au pressage des DVD qui peuvent entraîner la situation de ce jour.
Dans la plupart des radios et télés, la campagne s’achève mardi prochain…
Puisse le soufflé ne pas être retombé dans le cœur des gens.

Je suis un petit peu « Essoufflé ».
Et puis, les veillées d’armes sont toujours angoissantes… surtout quand le coup a mal été calculé.

PS : Je vous sais nombreux à nous soutenir, nous écrire (je lis tous les messages et le ferai aussi longtemps que je le pourrai). Votre enthousiasme me fait chaud au cœur, mais il ne faut pas imaginer pour autant que votre intérêt serait celui du plus grand nombre.

18:48 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

J'ai fait le même tour que vous hier Luc: Carrefour, Delhaize, Media Markt, Cora et encore la FNAC aujourd'hui. Je ne trouvais pas le courage de vous le faire savoir. J'étais si deçue: pour vous. Quel monde! Dans ces grandes surfaces le personnel est complètement dépassé par les quantités de stocks qui arrivent!
Puis cet après-midi, je rentre, je passe à ma libriarie pour autre chose et voilà qu'ils ont déjà le DVD! Apparrement les petites commandes vont beaucoup plus vite.
Ne vous découragez pas Luc, il faut continuer à y croire!

Écrit par : Lili | 17/11/2006

Quand je cherche des moules je trouve des moules

Écrit par : cuisine facile | 17/11/2006

Luc, je sais que je me répète, mais je puis vous rassurer en vous disant que dans notre beau petit coin de Rendeux, tout y est et j'ai le DVD, y avait du retard, d'accord, mais surtout ne vous laisser pas aller à désespérer... Je viens de chater avec Laura, elle m'a dit vous avoir fait signer sur le DVD, alors patience, oui je sais que c'est ce que vous faites depuis des mois, mais vous l'avez dit vous même , la patience est la mère de toutes les vertus... IL FAUT RESTER POSITIF ET Y CROIRE......
En tout cas moi je continue à parler de Lou...

Écrit par : Andrée | 17/11/2006

Plein de petits "Lou" Ah non Luc , pas de découragement: il n'y aurait encore qu'un epersonne et qu'un seul DVD que ce serait un mouvement d'amour et de compréhension!! Patience... et rendez-vous très bientôt: sur la "place des grands hommes!" Christine

Écrit par : Christine | 17/11/2006

TENIR BON Surtout ne pas se décourager, c'est certainement pas le moment, ni le lieu, et surtout il n'y a aucune raison. Même si tu es déçu, c'est aussi parfois la dure loi du "marché", mais ton petit bijou, car c'en est un, a fait tant d'effet sur ton site qu'ils vont bien sûr se répercuter sur les ventes... Il faut sensibiliser encore un plus grand nombre notamment dans les médias les plus porteurs... c'est un travail de titan mais tu sais que nous sommes tous là auprès de toi, et il ne faut pas baisser les bras, pas maintenant.. Allez courage Luc, cela ne fait que commencer cette belle aventure !

Écrit par : laurence | 18/11/2006

Je comprends ton découragement mais les gens qui ont l'intention d'acheter ne vont peut-être pas se précipiter dès le premier jour... Si tous ces magasins sont livrés cette semaine, je ne pense pas que ce soit si dramatique. C'est un merveilleux cadeau de Noël et pas de Saint-Nicolas ;-)

Laurence a raison, au vu du nombre de réactions que tu avais eues, le bouche à oreille va certainement fonctionner !

Et j'espère que ça ne gâchera pas la fête de demain (heu... ce soir).

Courage !!!!

Écrit par : ti soleil | 18/11/2006

URGENCE Je pense que devant ce papa désespéré qui nous lance un sos, il faut urgemment que tous sur ce blog nous l'aidions encore davantage ; alors en France allons tous dans nos Fnac, carrefour, parlons ou écrivons aux médias qu'ils soient écrits, radiophoniques, visuels, bref continuons à nous mobiliser, il le faut pour Lou, pour la fondation, pour Luc et sa famille.

Écrit par : laurence | 18/11/2006

pas désepéré ... Non, je ne suis pas désespéré, juste très déçu parce que c'est une mauvaise synchronisation qui aurait pu être prévisible et qui peut être préjudiciable. C'est tout.
Distribuer un DVd n'est pas mon métier. J'ai veillé à tout apprendre, tout comprendre dans cette complexe mise en oeuvre et j'ai zappé des choses.
MERCI à TOUS...

Écrit par : Luc | 18/11/2006

pas de panique luc, le Dvd n'est pas partout où tu l'aurais espéré mais ceux qui veulent l'ont quand même trouvé. Apparemment ça a été plus vite dans les librairies ... Gros bisous à vous tous et bon amusement à la petite fête.

Écrit par : cayenne | 18/11/2006

Point positif Je viens de découvrir ce site (et l'existence du DVD) grâce à un lien sur la page d'accueil du site cinébel... Comme quoi, certaines choses se mettent en place. C'est un très beau projet; j'en parlerai autour de moi. Bonne continuation

Écrit par : fanny | 18/11/2006

Et la soirée La déception fut grande j'imagine, mais j'espère que la soirée l'a remplacé par de la bonne humeur et que tu avais pour l'occasion changé de coiffure !
Amitiés

Écrit par : Catherine | 19/11/2006

La Foi Appelons celà un contretemps; je suis persuadé...convaincu qu'il en est ainsi. Je m'étais dit que j'allais placer quelques affiches aux valves de magasins de ma région ( Jemeppe-sur-Sambre) et je fus agréablement surpris da constater que certains m'avaient devancés. C'est vrai que pour l'instant je n'ai pas encore vu ou entendu de pub (RTL ou RTBF) mais la période du coeur approche. Sois patient Luc...tu verras...çà va marcher ! ! ! J'ai visualisé les 2 DVD hier....Super le témoignage des soeurs de LOU. Nous sommes à vos côtés.

Écrit par : Didier | 19/11/2006

Joyeux Noël Je voulais encore te dire ceci Luc.
"LE CADEAU" que j'offrirai à mes amis à Noël sera le dvd de Lou, alors....même si je souhaite de tout coeur que d'ici là, le stock soit épuisé.
Grâce au merveilleux sourire de Lou, nous adresserons nos voeux. Je parie que je ne serai pas le seul à agir de la sorte.

Écrit par : Didier | 19/11/2006

FAUX DEPART Luc, mon café de ce matin à aussi le gout amer…même avec sucre !
Le rêve s’estompe comme à chaque réveil brusque mais je ne peux croire que c’est un cauchemar ;
Tu sais : Maman aussi se risquait beaucoup dans le soufflé au jambon (chez nous) & pour notre plaisir à nous 4, alors quelle n’était pas sa déception quand il retombait avant même le service…
mais c’est toujours avec grand appétit que nous le mangions.
Même rassasié de concept pré-formaté, c’est comme dessert qu’il faut le déguster ce DVD de Lou car on a toujours une tite place pour le meilleur.
Courage MON BON DON QUICHOTTE.

Écrit par : allantin | 20/11/2006

10h le facteur n' est pas passe, 11h le facteur n est pas passe... ...12h le facteur est passe !!! Enfin.
Voila je peux enfin "lire" ta lettre a Lou. Et ce matin je me precipite pour t'ecrire ... et je tombe sur (!) le souffle au fromage. Alors je reponds a ca d'abord. Tu dis "Da Vinci Code" .... moi je te reponds "Little Miss Sunshine" Ca a beaucoup de succes fait de bouche a oreille. Et il me semble que Lettre a Lou est plus "Little Miss Sunshine" que "Da Vinci Code" .... non ?
Et puis surtout... Merci. Merci pour cette lettre d'une si grande douceur, d' une si grande tendresse, d' une si grande patience. J'ai maintenant dans l'oreille le son de ta voix et de celui de la maman de Lou, de celle des soeurs de Lou quand vous dites "mon Loulou" ... Luc, tu peux etre fier de toi, fier de ton travail acharne de cette derniere annee. Tu as su merveilleusement faire passer les difficultes, les douleurs, les angoisses mais aussi le rire, la joie, l'amour. Et puis pour nous, francophones de l'autre cote de la frontiere, quel plaisir de vous entendre parler avec toutes ces differences d'expressions quotidiennes :-).
Alors Luc, merci, cela fait maintenant longtemps que je lis Lou au quotidien sur le blog. Merci tu as un petit peu change ma vision du monde.
marieH

Écrit par : marieH | 20/11/2006

La soirée ...fut belle !
Allantin, attends patiemment ton facteur, j'ai rempli mon devoir vis-à-vis de toi. ;-)
Merci MarieH, Didier et tous les autres. Merci !

Écrit par : Luc | 20/11/2006

wait and see ! patiemment... tu dis bien toi !
ouhais ben cela va être dur surtout si les mêmes "prioritées" de livraison sont !
et au passage merci à mon p'tit écuyer Sancho Panza Laéti.

Écrit par : allantin | 21/11/2006

Les commentaires sont fermés.