30/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (14)

En coup de vent :

Le rythme ne faiblit pas. Encore 15 jours…
Incessamment sous peu (avant la fin de la semaine) :
- Il sera possible de déjà commander le DVD sur internet.
- Le site de la fondation entrera en phase d’essais.


Folie douce, nous avons signé avec les « AMP » (messageries de la presse) pour que, outre les grandes surfaces et magasins spécialisés, le DVD soit aussi dans les librairies. Ce choix pose la barre encore plus haute, puisque le tirage de départ passe de 3.000 à 15.000 DVD (5 DVD X 2500 librairies pour l’achalandage… dont coût, bien évidemment). Convaincu que c’est une visibilité utile et bénéfique, on plonge ! Du même coup, tirage de beaucoup plus d’affiches, de flyer cartes postales et de 2500 présentoires à faire fabriquer d’urgence + packaging promo et produit etc.
Au point où on en est…
Et voilà la jaquette définitive, le fourreau en carton (le rouge sera de l’embossage (le braille), et enfin, l’affiche :

JAQUETTE-webbd

ETUI-DVD-LETTREaLOU-webbd


A4-Fr-webbd

21:06 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

25/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (13)

Et voili et voilà… les bandes annonces toutes fraîches, toutes belles :

La bande annonce francophone
La bande annonce néerlandophone

Le reste avance… dans la folie la plus complète. Le site web, les points de ventes, la promo, les check-up de dernière minutes des finitions du DVD, les affiches, et j’en oublie, comme d’habitude.

Faites que votre rêve dévore votre vie
Afin que la vie ne dévore pas votre rêve.


(Merci, Emilie Jolie, de dire ces mots que je fais miens)

18:55 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

24/10/2006

Carnet de bord d'un papa en campagne (12)

Il ne me reste plus une minute…

En vitesse, ci-joint les liens pour entendre les pubs radios fraîchement terminées.
Merci à Ludo Hellinx et Eric De Staerck pour leur aide bénévole.

La pub radio francophone
La pub radio nérlandophone

21:56 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

...Et une jeune fille en campagne !

Plus important cependant, je vous invite à soutenir la demande légitime d’une jeune fille remarquable de l’école de Lou. C’est elle qui joue au piano dans la comédie musicale « Emilie Jolie ».
Voilà ce qu’elle a écrit et je relaye avec plaisir son appel :

Jessica Van Hooren
1083 Bruxelles
Bruxelles, le 17 octobre 2006
Lettre ouverte à : Madame la Ministre Evelyne Huytebroeck
Rue du Marais, 49-53
1000 Bruxelles

Madame la Ministre,

Permettez-moi de me présenter. Je m'appelle Jessica Van Hooren. Je suis non-voyante de naissance. J'ai 17 ans et je suis en 5e année à l'IRSA.
Chaque jour je reçois des courriels de mes copains et copines voyantes, mais je dois à chaque fois demander à mon frère ou à mes parents de me lire ce qui se trouve à l'écran. Gênant quand il s'agit de mails plus personnels ou intimes.
J'ai fait une demande au service bruxellois francophone des personnes handicapées pour demander du matériel informatique adapté (barrette Braille – synthèse vocale) mais aussi bien en 2003 que l'année dernière mes demandes ont à chaque fois été rejetées par Madame Christine Lecocq qui se base sur l'Arrêté 99/262/A du Collège de la Commission communautaire française relatif aux dispositions individuelles d'intégration sociale et professionnelle des personnes handicapée en particulier sur le chapitre V. ainsi que sur l'article paru dans le moniteur du 08.06.2000 sous la référence 20196 les points 2.7.: Ordinateur et accessoires informatiques.
Ce décret a été voté en 2000. Six années plus tard, tous les jeunes adolescents disposent d'un ordinateur à domicile et peuvent correspondre avec leurs amis et amies en toute liberté. Chatter et recevoir des mails sont devenues des pratiques courantes. L'année dernière j'ai loupé un casting de chant parce que je n'avais pas mon matériel personnel. Les écoles de langues pour enfants et adultes 'normaux' refusent d'intégrer une non-voyante avec machine "Perkins' à cause du bruit occasionné pendant la prise de notes. Je pense donc qu'il faudrait urgemment revoir ce décret afin de permettre à tous les adolescents non-voyants de pouvoir disposer du matériel informatique adéquat et adapté à leur handicap. L'intégration ne se joue pas uniquement au niveau du travail et des stages mais aussi au niveau de l'amitié et des loisirs. S'il est possible d'acquérir un tandem pour s'intégrer au niveau du sport, il est inconcevable qu'à l'ère de l'informatique les aveugles ne puissent jouir de l'aide nécessaire à cette intégration. L'accès à Internet et toutes les richesses d'information qui s'y trouvent me sont également inaccessibles.
Mes parents ont fait une petite enquête auprès de la ligue Braille et dans les écoles bruxelloises IRSA et Alexandre Herlin. Le nombre d'adolescents concernés est peu élevé. Je ne peux vous donner des chiffres exacts, mais cela se résumerait à l'achat de maximum 10 barrettes et synthèses vocales l'an dans un premier temps.
J'envoie cette lettre en même temps à la presse. On a parlé longuement de l'intégration des handicapés les dernières semaines. Je participe moi-même au spectacle Emilie Jolie de La Taupinière à l'IRSA. C'est vrai que pendant une année nous avons vécu une aventure valorisante et pleine de richesses grâce à Cap 48, mais avec le même capital, plusieurs d'entre-nous auraient eu la possibilité d'acquérir l'outil informatique indispensable et avec ce matériel-là nous aurions pu profiter et apprendre pendant de nombreuses années.
J'espère Madame la Ministre que vous pourrez faire rapidement adapter le décret de 2000 afin que l'outil informatique soit automatiquement attribué à tous les adolescents.

Jessica Van Hooren.

Pour l’aider, merci de copier le texte ci-dessous et de l’envoyer, soit par lettre, soit par courriel à l’adresse Evelyne Huytebroeck et/ou C/o Ecolo Huytebroeck< > :

Bruxelles, le
Madame la Ministre Evelyne Huytebroeck
Rue du Marais, 49-53
1000 Bruxelles

Madame la Ministre,

Par cette lettre ou par ce mail j'ai l'honneur de vous demander, Madame la Ministre de bien vouloir mettre dans vos priorités l'accession à l'outil informatique pour tous les jeunes adolescents non-voyants ou malvoyants.
Le service bruxellois francophone des personnes handicapées se base aujourd'hui sur le décret du 25 février 2000. Ce décret n'accorde pas d'intervention pour du matériel informatique si ce n'est quand il est destiné à l'intégration au travail ou aux études en réseau dit 'normal'.
Tout comme Jessica Van Hooren, je considère qu'un adolescent s'intègre également en 2006 via le puissant média qu'est Internet. Pouvoir lire ses mails, pouvoir chatter librement, pouvoir consulter des pages Web doit également être accessible aux personnes ayant un handicap visuel car cela fait partie de l'intégration sociale.
Pour cela je soutiens la campagne menée par Jessica van Hooren afin que votre gouvernement fasse amender ledit décret et que la notion d'intégration sociale soit élargie.
Merci d'y accorder l'intérêt nécessaire.

21:54 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

19/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (11)

Au programme de la semaine écoulée :
- Engagement de deux attachées de presse (l’une francophone, l’autre néérlandophone) : Brigitta Portier et Marie-France Dupagne. Deux pros de pro.
- Design du site web. de la fondation + contenu texte.
- Fignolage, traduction et mise en ligne du
communiqué de presse et du dossier de presse définitif.
- Montage de la pub. définitive.
- engagement d’Anne-Noëlle pour s’occuper du mailing.
- Les affiches avec l’agence de communication
- Rencontres, réunions et contactes divers.
Et un tas d’autres choses administratives, de relances…
Sans oublier Serge Bibot qui multiplie les contacts de son côté.
M’ennuyer, moi ?
;-)
Luc

21:03 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (10)

Plus qu’un mois et un jour.
Etant en liaison étroite avec l’équipe qui monte l’ambitieux spectacle d’Emilie Jolie à l’école de Lou (dont je dois aussi assurer la captation multicaméra le 27 octobre prochain), nous nous retrouvons avec nos projets respectifs dans la fébrilité de l’échéance qui approche.
Paul, le maître d’œuvre de ce spectacle écrivait hier dans sa newsletter ceci :
Nous nous sentons comme cet homme qui tombe du haut d'un gigantesque building, et qui, au 150 ème étage, puis au 100ème étage, puis au 50ème étage, dit: "Jusqu'ici tout va bien!" En gros nous sommes donc plein d'espoirs mais de peurs aussi.
Je trouve cela joliment dit et partage pleinement ce sentiment.

Mon temps étant compté, je ne m’éterniserai pas aujourd’hui, mais vous invite à regarder ce documentaire que j’ai trouvé très intéressant. Il a été diffusé et mis en ligne par France 5 :

« dialogue dans le noir »

Bon week-end à tous. Luc

14:21 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

10/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (9)

Petit coup de mou, de blues, de fatigue…
Est ce dû à la finition des films qui clôt une étape importante ?
Sans doute, un peu.
Mais il y a surtout un tas de choses qui s’accumulent.

Il y a, tout d’abord, le regard de certains de mes interlocuteurs liés au projet, où ne brille aucune lueur d’enthousiasme.
Il y a ces réponses qui, sans être des refus, renvoient mes demandes de soutien aux « étages inférieurs », et qui témoignent d’aucune prise de responsabilité ou de décision en faveur de ma démarche.
Il y a tous ces festivals de film qui ne sélectionnent pas « Lettre à Lou » (c’est à dire une écrasante majorité : 4 sélections pour des dizaines d’inscriptions), me laissant dans une perplexité sans nom (Je viens de recevoir coup sur coup trois refus). Non pas que je prétende qu’il s’agisse d’un chef d’œuvre, loin de là. Je pense simplement qu’il est singulier et unique en son genre. La franchise est-elle si dérangeante ?
Et puis, il y a surtout cette amère expérience de ce week-end. Je m’explique. En Belgique, c’est la quinzaine d’une opération (Cap48, initiée par la RTBF – télévision de service public belge). Cette opération, comme un téléthon, vise à la collecte de fond pour soutenir des projets lié au handicap en général. Pour ce faire, des vendeurs bénévoles vendent des « magnets » au bénéfice de l’opération. L’école de Lou a par exemple reçu une aide financière précieuse de Cap48 par le passé (A titre d’idée : il n’y a à ce jour qu’un seul ordinateur équipé d’une barette braille pour les 67 élèves de primaire).
Quand j’avais douze ans, cette opération existait déjà sous le nom de 48 81 00, et j’aimais y être vendeur bénévole. J’avais un bagout pas possible pour écouler mes stocks. Ayant expliqué tout cela à Eva (la sœur de Lou), elle a eu envie d’en faire autant. Nous en avons donc commander une (trop) grosse quantité avec la volonté farouche de les vendre. Décidé à lui donner un coup de main, j’ai écourté notre tête à tête du week-end pour profiter, le dimanche matin, de l’affluence des bureaux de vote pour y vendre les « magnets ». J’en ai vendu une septantaine en deux heures, me rappelant les bons souvenirs de mon enfance et essayant de ne pas prendre sur moi les innombrables refus, faits de prétextes inventés à la hâte… mais je n’y suis pas arrivé. J’ai pris certains « Non, merci ! » en pleine figure. Des « Cela ne m’intéresse pas », des…, des… . Et merde ! Je n’avais pas pensé qu’étant papa d’un handicapé, je me sentirais comme un mendiant. Que j’associerais les refus à Lou. Que l’égoïsme me blesserait à ce point.
Cela m’a fait aussi douter du succès de mon entreprise.
Et si la poignée de lecteurs qui s’expriment ici-même n’était finalement que mon seul acquis.
Bref…
A cela se rajoute un état de santé peu vaillant. L’état grippal qui traîne depuis cinq jours me rend groggy.
Une mauvaise passe.

Il y a des jours où je me demande ce qui me pousse à agir ainsi.
P… que c’est dur de se battre seul, de devoir sans cesse mettre le pied dans la porte comme un bonimenteur.
La solitude de mon engagement n’est brisé que par les mots que je recueille derrière cet écran, et de temps à autre les encouragements d’amis rencontrés.

Depuis lundi, j’en ai un petit peu marre et j’avais besoin de le dire.
Car ce n’est ni à Claire –elle-même épuisée- , ni aux enfants que je peux partager cet état d’âme. Je tiens à les préserver de cela.

Conclusion, j’ai décidé d’engager un ami, dont les compétences professionnelles sont multiples et appropriées au travail encore à faire.
Et devant cette perspective – encore à confirmer au niveau de ses disponibilités -, je ressens un profond soulagement.

« Tout va bien »… le leitmotiv inculqué à Lou et que lui-même utilise aujourd’hui pour (se) rassurer.

18:32 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

06/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (8)

Première grande nouvelle : le principal grossiste belge et distributeur (sur internet) Mediadis . accepte de jouer le jeu du prix unique. Mieux encore, ils font preuve d’enthousiasme et vont donc mettre le DVD en avant. De plus, il sera possible, d’ici une dizaine de jours de pré-commander le DVD sur internet pour l’avoir en temps et heures (c’est-à-dire le 14 novembre, date de sortie officielle).
Secundo, la jaquette du Dvd est presque terminée et aura fière allure.
Tertio, le spot de pub se dessine.

A ce propos, votre avis m’intéresse car nous hésitons, l’agence de pub et moi-même, entre deux fins au niveau du montage image (juste avant ce que l’on appelle le « packshot » cad l’image du « produit », le boîtier du DVD avec la conclusion). A vous de juger puisque j’ai mis les maquettes en ligne. Deux remarques : primo, ce ne sera pas ma voix, mais celle d’un speaker. Secundo, au « packshot » final sera quand même dit qu’il s’agit d’un DVD.
La différence entre les deux ? le gros plan de Lou qui ferme les yeux. Plus triste ? Moins triste ?
A cela se rajoute une alternative avec des fondus au noir entre chaque extrait (version 1bis).
A vos claviers, l’objectif étant de ne pas « plomber » le discours et donner envie d’acheter le DVD –indeed !-
Chaque fichier QUICKTIME fait environ 2,5Mo et merci de ne pas les diffuser. Je mettrai ultérieurement la version def et pro en ligne à cette fin


Version 1 . (avec le gros plan de Lou)
Version 1bis . (idem avec fondus au noir)
Version 2 . (sans le gros plan)

Hé oui, je vous fais travailler ! ;-)
Moi, je m’arrête pour 48 heures. Nous planquons le chien et les enfants pour un tête-à-tête et un peu de repos mérité. Nous sommes un peu épuisés tous les deux et mon corps me trahit : je me paye un rhume d’enfer.

Et puis, chuuuut, ce soir nous allons voir le concert d’Archive ! (sans Lou, c’est trop de bruit pour ses oreilles)

18:14 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

04/10/2006

Carnet de bord d’un papa en campagne (7)

Ça y est, la page provisoire de la fondation Lou est en ligne : La Fondation Lou .A part ça, débordé… complètement débordé : maquette du spot de pub, travail créatif avec l’agence, duplication des premières copies DVD pour la presse etc., jaquette du Dvd, promo, soutien des télés, des radios, contactes avec la presse hebdo ou mensuelle (le DVD sort dans 1mois et dix jours), discussion pour le prix unique avec les grossistes –et remonter en haut dans certains cas- , et j’en passe…
ah, oui, le logo est celui-là. définitif. (merci Marc et Michel)


Fondation-LOU

21:39 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |