11/08/2006

Tant de choses à dire…

Noyé, débordé de travail « autour de Lou » en ce moment, je voudrais néanmoins vous écrire toute notre émotion à la lecture des centaines de messages reçus suite à la dernière diffusion du film.

Je devrais pourtant être blindé. A chaque projection ou diffusion, je reçois des messages tels que les vôtres. ...Et j'en pleure parfois, pour plein de belles raisons qui ne sont nullement tristes, que du contraire. Mais cela prendrait du temps à toutes vous les expliquer : de la joie d’être « compris », de ce que le film a provoqué au plus profond de certains etc.

Merci car vos réactions sont essentielles pour moi, en qualité d’auteur de ces textes et images, et en rapport au contenu qu’ils véhiculent. Que ce soit le site ou le film, ce sont (aussi) des "enfants" dont on ne connaît le destin, la destination, en d’autres mots, vous, lectrices/eurs ou spectatrices/eurs.
Je tâcherai de répondre à chacun, comme par le passé, mais il me faudra du temps, d'autant que la famille repart en vacances, et qu'en ce qui me concerne, je me partagerai entre travail et loisirs, étant occupé à finaliser le DVD du film dans sa version longue, plus les bonus etc.

A ce propos, le plus beau cadeau que vous puissiez nous faire, ainsi qu’à la cause que nous défendons, sera d’acheter le DVD qui, si tout va bien, sera commercialisé à la mi-octobre.
Les bénéfices seront alloués à une fondation – La Fondation Lou – que je suis occupé à mettre juridiquement sur pied.

Les objectifs de cette fondation sont nombreux : d’une part assurer l’avenir de Lou, mentalement différent et très dépendant d’autrui, et d’autre part, effectuer un travail de sensibilisation face à l’handicap, dont particulièrement la cecité et l’handicap mental, et enfin d’œuvrer concrètement par des actions sociales, tel le soutien psychologique et matériel des parents d’enfants handicapés, par un service d’aide auxiliaire par exemple.

Enfin, l’autre « cadeau » et action que vous pouvez faire pour nous aider, c’est parler de ce site et du film tout autour de vous. Nos moyens de communication sont actuellement dérisoires et nombres de médias restent frileux, convaincus que les lecteurs et spectateurs ne souhaitent pas un tel partage.

Je laisse le mot de la fin à Jacques Prévert –c’est une phrase que j’aime beaucoup et que je tente de faire mienne - : « Il faut croire au bonheur, ne serait-ce que pour donner l’exemple ».

A bientôt sur ces pages que je ne pourrai lire régulièrement, mais croyez-le bien, je lis le moindre de vos commentaires et messages.
Bien à vous.

Luc

Ha, oui, une dernière chose : merci pour tous les vœux d’anniversaire adressés à Lou (qui aura huit ans, demain).
S’il connaît l’existence du site et du film (qu’il a longuement écouté en boucle), cela reste difficile pour lui de conceptualiser qu’un grand nombre de personnes puisse le connaître. Nous ne lui transmettons donc pas tous les messages. Inutile de compliquer sa compréhension du monde. Merci de la vôtre.

21:07 Écrit par Luc Boland dans Général | Lien permanent | Commentaires (34) |  Facebook |

Commentaires

SURPRISE Surprise par le film, passé hier sur France5. Mon repassage m'attendait et je suis restée scotchée devant mon petit écran. Surprise de venir te revoir Lou sur le site internet que ton papa t'a consacré. Surprise de voir que demain, tu auras 8 ans (comme Lisa, ma petite fille). Surprise de lire une lettre datée de ce jour écrite par ton papa... Alors, toute étonnée que je suis, je viens te souhaiter un bon anniversaire . Je ne sais pas ce qui me pousse à le faire. Je crois que c'est à cause de tes parents. Ben oui, ils ont l'air .... comment dire .... exceptionnels ... comme les miens.
Bisou mon grand et bonne route.

Écrit par : TINOU | 11/08/2006

LE BONHEUR !!! Malgré toutes les difficultés rencontrées depuis tant d'années vous arrivez à un but fixé : l'avenir de Lou... Je vous suis depuis le début et jamais je n'ai connu de famille aussi formidable que la vôtre. Lorque l'AMOUR est omniprésent et que l'on se soutient l'un l'autre, alors on avance et pour avancer vous avancez... Quand à Lou, c'est tout simplement un être merveilleux, rempli de de bon sens, avec ses bons et mauvais côtés mais qui n'en n'a pas??? Musicien dans l'âme, petit conteur pour se rassurer mais aussi pour faire rire, il avance et surement plus vite que vous ne l'aviez imaginé... ENCORE BRAVO LUC , à vous et votre épouse, vos deux filles et tous ceux qui vous entourent quotidiennement.
COURAGE et bonne continuation !!!

Écrit par : ANDREE | 12/08/2006

Amour. Il est 06h00 du matin,je viens de voir la "Lettre à Lou"(je l'avais enregistré grâce à l'article d'Isabelle Poitte dans "Téléré....") Merci de m'avoir fait partager vos peurs,vos joies.Tout ce chemin que vous faites avec Lou.Vous êtes dans l'amour et Lou est un amour.Je suis content de l'avoir retrouvé sur votre site.J'en parlerai autour de moi et j'achèterai le dvd.Bien évidemment,je souhaite un très Bon Anniversaire à Lou en ce samedi 12 Août 2006! Stéphane.

Écrit par : Stéphane. | 12/08/2006

BONJOUR une invitation pour la grande rencontre internationale du 26 aout 2006...bienvenu a tous et toutes...

Écrit par : RENCONTRE2006LE26AOUT | 12/08/2006

que d'amour Bravo et merci pour ce superbe documentaire sur votre petit Prince Lou, à qui je souhaite un bon anniversaire en ce 12 août ! Bravo à toute sa petite famille qui se bat au quotidien soutenu par cet immense amour qui transparaît tant à l'écran. Merci pour votre petit film empreint de tendresse et qui a su témoigner le ressenti de ce que vivent les familles dont leur enfant est touché par la maladie. Mention toute particulière pour votre site, excellent également, vraiment, et à conseiller autour de soi ... courage pour la suite, pour Lou, pour ses soeurs, pour sa maman et son papa si formidables.

Écrit par : laurence | 12/08/2006

WaaaaWWW avant hier j'ai vu votre film... et moi aussi j'ai envie de réagir comme nombreux! je suis tombé dessus par hazard et étant une jeune zapeuzz sur ça j'ai tout regardé. Les larmes ont coulées beaucoup... prise par l'émotion ! J'en ai parlé à ma soeur de ce film parce que c'est une passionnée des mals voyants. elle va en faire son métier dés mercredi pour les aider nombreux qui soit ici sur terre ! Et voyant son regret de n'avoir pas vu le film, j'ai vu que il était possible de l'acheté et en plus pour une bonne cause, nous y courons !
Ma pensée pendant tout ce film a été waaaw comme ils réagissent super bien. Je sais je suis encore jeune...18ans mais je me dis aucun faux pas c'était difficil pour vous et beaucoup pour lui aussi mais vous gardiez la mentalité d'une éducation parfaite meme si il ne voyait pas. je pense que c'est ça le plus émouvant dans l'histoire. J'ai pu voir que meme si il ne voyait pas il comprenait énormement de choses dans la vie courante et cela grace a vous!!!! Donc, vraiment félicitation, vous êtes vraiment des parents que j'admire énormément meme si vous ne me connaissez meme pas.
Je vous souhaite une bonne fin de vacance
merci a vous de partager ces moments avec les gens
je viendrai à présent régulierement visiter ce site

Écrit par : Catherine Belgique | 12/08/2006

encore moi désolé désolé c'est encore moi mais je veux aussi lui souhaiter un bon anniversaire pour ces 12 ans waaaw . !!!!

Écrit par : catherine toujours de Belgique | 12/08/2006

vive l'amour tout d'abord bon anniversaire lou !
je suis tombé par hasard sur le reportage je n'ai pas pu changé de chaîne car cela m'a rappelé beaucoup de moment de mon début de vie avec mon frère
il est vrai que la différence apporte beaucoup , elle nourrit et enrichit unefamille
je vous souhaite un long chemin ensembe et surtout j'admire vos deux filles car il ne faut pas oublié que ce n'est pas toujours facile de se situer quand on est les soeurs ou freres d'un enfant handicapé
bravo à vous parents pour cette capacité à vous adapter et à être si patient félicitations vous êtes une belle famille
bonne continuation!

Écrit par : violaine | 12/08/2006

Promesse j'acheterai le DVD dès qu'il sera possible.
J'adore la phrase de Jacques Prévert!
Je vous souhaite encore de bonnes vacances malgré le travail qui vous attend.

Écrit par : Lili | 12/08/2006

Happy !! Que du bonheur, oui, cela peut paraître paradoxal ,

Écrit par : Jean et Eliane | 12/08/2006

Re-happy !! et oui, j'ai tappé une mauvaise touche et...hop..mon début de commentaire est parti..= message incomplet !! Donc, je continue !!

Oui, cela peut paraitre paradoxal mais te voir pt'it Lou, voir ta famille, vous éclatez de bonheur et vous en donnez même à nous téléspectateur !
Dans ce monde rempli d'horreur, de destruction, de tuerie, ta joie de vivre, le courage et le soutient des tiens , quelle belle leçon !!
joyeux anniversaire petit homme, bravo à ton papa, ta maman, tes soeurs!! nous ne manquerons pas d'acheter le DVD et bon nombre de nos amis ont été émus par le film de votre combat quotidien !

Écrit par : Jean et Eliane | 12/08/2006

joyeux anniversaire ! joyeux anniversaire lou ! bisous a toi et toute ta famille en ce jour heureux

Écrit par : elodie | 12/08/2006

Bon annif Un très bon annif au petit Lou

Écrit par : Sylvie | 13/08/2006

"On ne voit bien qu'avec le coeur" Cher Lou, je suis tombée cet après-midi sur la rediffusion du film réalisé par ton papa. Je suis triste de n'avoir vu qu'une partie mais cela a suffit pour me toucher et me dire que j'avais envie de te connaître plus amplement. Me voilà très rapidement à naviguer sur le site qui t'est consacré.
Tu me fais quelque peu penser à des jeunes et moins jeunes que je cotoie dans mes loisirs, mes études et le travail, mais ta personnalité et la bienfaisante présence de tes parents font de toi, comme de tous les autres, une personne unique au monde. Continue(z) à bousculer les tabous et les préjugés, à montrer qu' "on ne voit bien qu'avec le coeur" et que "l'essentiel est invisible pour les yeux" (Le Petit Prince, A. de Saint Exupéry).

Écrit par : Isabelle | 13/08/2006

Merci Je viens de découvrir par la télé (RTL) l'existance de Lou et sa famille. J'en suis fort touchée; n'ayant pas d'enfant moins chanceux par la vie autour de moi je connais très peu de vos combats. Je trouve vos démarches courageuses et grandioses, c'est une prise de conscience collective de votre situation qui fera changer les systèmes actuels qui négligent incontestablement certains princeses et princesses dans notre société.

Écrit par : Claeys Andrée | 13/08/2006

Trop beaux Salut,

Je viens de tomber sur ton documentaire que m'a très ému. C'était très impressionnant de voir tout l'amour qu'y avait dedans; tout comme au tour de Lou!

Joyeux anniversaire pour le grand petit bonhomme et très bonnes vacances!

Excuse moi pour mon français...

Écrit par : Bernardo Rodrigues | 13/08/2006

Bonjour une invitation pour toi
et tous tes amies amis et famille
a la grande rencontre internationale
de bloggeurs du 26 aout 2006
a l hirondelle.be

RENCONTRE 2006 le 26 AOUT
http://rencontre2006le26aout.skynetblogs.be

Écrit par : RENCONTRE 2006 le 26 AOUT | 14/08/2006

dvd moi aussi j'acheterais le dvd de lou,et que la presse se trompe bien sur que nous sommes tous solidaire.
bisous sandra

Écrit par : sandra | 15/08/2006

Anniv en retard (comme d'hab) Joyeux anniversaire, Lou.
Ton Papa (mon 'tit' Luc) me connais trop bien que pour savoir que je suis toujours en retard. (avec de bons motifs ...).
Gros bisous à toute la famille. On se contacte quand tu le peux, Luc...

Écrit par : Montain | 15/08/2006

coucou un petit passage en vitesse entre deux rendez-vous...
Merci pour vos commentaires.
je transmettrai à Lou tous les voeux lorsque je le retrouverai (hé oui, ils sont encore en vacances... mais moi pas !)

Écrit par : Luc | 17/08/2006

Petite lueur de Bonheur Bonjour Lou (et son papa et le reste de sa famille)

je ne sais pas s'il y avait une place réservée pour les commentaires du film enfin voilà je suis tombée dessus par hasard à la télé et je dois dire que rester devant le petit écran en plein après-midi n'est pas ma tasse de thé mais là je n'ai pas pu résister. ce petit film m'a vraiment ému. je ne sais pas si c'est la façon de filmer, les commentaires ou les paroles mais on a vraiment l'impression de comprendre parfaitement la vie de tes parents et d'essayer de comprendre avec eux ce que toi tu ressens.

Moi qui n'est pas d'handicapés dans ma famille, ce film m'a vraiment fait réfléchir.
Une chose juste m'étonne c'est que l'on peut te trouver parfois très joyeux alors que ton papa a l'air un peu désespéré et je ne comprend pas toujours pourquoi. Mais s'occuper de toi parait une tâche de tous les instants.

Bon voilà, je n'ai pas eu le temps (ni le courage !) de lire tout ton journal car c'est la première fois que je viens sur le site mais apparemment tu t'es réconcilié avec la mer et je trouve ça merveilleux ! J'espère en tout cas que tu vas bien et que tu continue à progresser dans tous les domaines !

Bises
Fanny

Écrit par : Fanny | 21/08/2006

bonjour, merci, bravo!... Moi aussi je suis tombée par hasard sur le film à al télé et moi aussi j'achèterai le dvd; en tant que future professeur des écoles amoureuse de la vie et détestant la mise à l'écart des différences, voir ce film m'a beaucoup apporté, et j'ai même versé ma petite larme...pleine d'espoir hein la larme?!...je ne sais pas si ça peut servir mais j'en ai parlé à mes proches et j'ai même fait un lien sur mon petit blog!...en tout cas belle route à vous, bonne continuation!
bises
Olivia

Écrit par : Olivia | 21/08/2006

à Fanny Je pense que vous avez mal compris un certain propos du film : je ne suis pas désespéré - j'ai eu deux chute, deux "dépressions", bref, des moments de découragement et de doutes.

Écrit par : Luc | 27/08/2006

A Fanny et à Luc Fanny, les moments de doute et de désespoir, bien sûr que les parents les rencontrent, même si on se sent armés pour lutter, parfois la dépression guette, souvent on en sort, mais les doutes toujours sont là, prêts à surgir, parfois, ils peuvent aussi nous aider, et mieux repartir pour se battre. Des questions sur l'avenir, sur pourquoi lui, pourquoi nous, bien entendu sont le lot quotidien de toutes les familles touchées par l'handicap, la vie n'est pas facile, mais pour le sourire de ces enfants blessés il nous faut se battre même si le chemin est difficile.. il nous est permis parfois de douter, et puis pourquoi pas de rêver aussi !
Luc, encore et toujours bravo pour ce merveilleux site, je me suis tellement retrouvée dans vos pensées, que je veux partager ces émotions autour de moi.
Continuez ainsi vous et votre famille, pour votre petit prince Lou.
Amitiés d'une maman

Écrit par : laurence | 29/08/2006

Laurence Vous m'ôtez les mots de la bouche. Et cette fois, ce sont les vôtres que je fais miens. Ben oui, ce n'est pas toujours facile.

Écrit par : Luc | 30/08/2006

Luc Ben oui ce n'est pas toujours facile, pas autant que les autres semblent le penser, car derrière nos sourires, se cache une infinie tristesse, une blessure qui ne cicatrisera pas, car il y a les bons moments mais il y a aussi les mauvais, que l'on ne montre pas, moi personnellement, c'est la nuit que je me lâche, des fois les larmes ne viennent pas comme si la source était tarie d'avoir trop pleuré, alors je me venge... sur le papier, j'écris, j'écris, mais bon je ne dirai pas que cela va mieux, cela soulage quelques instants, et je sais que même si la vie est ainsi, même si parfois il y a des moments difficiles, je sais qu'il y a aussi des moments de bonheur, alors il faut en profiter à fond, parce qu'ils ne durent pas longtemps ces moments là, la réalité est toujours là comme pour nous rappeler que l'handicap est bien présent, lui... mais bon j'en écrirai des tonnes, il faut juste savoir que nous parents, ce qui nous rend le plus meurtri c'est notre impuissance face à la maladie qui touche nos petits princes, et que cela, on s'en remet jamais, enfin je crois !
Amitiés d'une maman

Écrit par : laurence | 30/08/2006

A Luc et Laurence Oui, ce n'est pas toujours facile, dans le passé j'ai eu l'impression que c'était l'enfer...puis j'ai appris quelque chose que quelqu'un d'autre a dit bien avant moi : l'enfer...c'est les autres. J'ai envie de dire que la "différence" de nos enfants ne devrait avoir aucune espèce d'importance, car rien de ce qui est humain ne devrait nous être étranger et ne devrait être perçu comme une différence insurmontable ou insupportable. Cette différence prend de l'importance, et devient donc un handicap, dans un monde qui a oublié ce qui a permis à la race humaine de survivre pendant des centaines de milliers d'années : le soin du plus faible (l'enfant qui nécessite de nombreuses années de soins maternels avant de devenir indépendant) et la solidarité du groupe (seul, aucun être humain n'aurait survecu). Oui, dans notre société qui se dit civilisée et attentive aux plus faibles, le handicap est encore et toujours perçu comme une malheureuse excroissance à cacher ou un cancer à extirper. La solidarité s'exerce vis-à-vis des bien portants ou de ceux qui peuvent guérir, voir devenir "productifs". Tout au plus, on s'émeut de la personne handicapée qui "surmonte son handicap", qui fait comme si elle ne l'était pas... Non, la plupart de nos enfants ne seront jamais productifs (ni des phénomènes de cirque, je l'espère). Pour le monde qui les entoure, ils sont et resteront handicapés.
Je ne souffre pas du handicap de mon fils autiste, je l'aime et je l'accepte comme il est, je n'en ai pas honte et je l'amène partout, mais je suis obligée de le protéger de l'intolérance des autres. Quand il interpelle les gens dans la rue sans respecter les codes de la bonne éducation ou quand il crie parce qu'il est angoissé, je souris et explique qu'il est autiste mais qu'il n'est pas méchant. Les gens baissent leurs barrières dans la plupart des cas et sont charmants, mais les remontent tout de suite après. Il faut un contact régulier avec nos enfants pour apprendre que le handicap fait partie de notre humanité. Ceux qui ne le côtoient pas au jour le jour trouveront charmant un petit garçon comme Lou mais seront horrifiés par un adulte aux traits déformés qui bave et ne peut parler. Personnellement, rien ne me répugne plus après avoir vu l'horreur de l'hôpital psychiatrique et de la vie à laquelle sont condamnés les êtres humains que l'on y enferme. Mais je ne peux pas prétendre une telle acceptation de ceux qui ne connaissent pas cette humanité. J'aimerais juste que les gens comprennent qu'en réalité il n'y pas de handicapés, des différents, d'étrangers, mais juste des êtres humains comme nous, des personnes que nous n'avons pas encore rencontrées.

Écrit par : Cinzia | 31/08/2006

Le handicap Je rajouterais, Cinzia : c'est la société et son fonctionnement limité à la norme qui rend handicapé celui ou celle qui ne bénéficie pas de toutes ses facultés. Je ne nie pas le mot handicapé : Lou, sans la vue et sans septum, est handicapé, mais l'inadaptation dans la réalité quotidienne de notre société agrave grandement la situation.

Écrit par : Luc | 01/09/2006

à tous Tout à fait d'accord avec luc et cynzia, notre société dite civilisée rejette celles et ceux qu'elle juge "hors normes", c'est donc tout le regard porté sur la différence qu'il faut changer, et ce n'est pas gagné, car il y a du boulot !
Pourtant cela serait bien plus simple si chacun et chacune ouvrait son coeur pour accepter celles et ceux que la vie n'a pas gâté... je crois aussi que c'est aussi de la responsabilité des médias de véhiculer cette tolérance, tous les médias bien sûr, et aussi et surtout le premier lieu social : bien évidemment l'école. 'en cela des reportages comme celui de Luc devraient être diffusés partout et pourquoi pas dans les écoles, collèges, lycées, etc..)
On a encore de beaux jours devant nous pour qu'enfin la différence ne fasse plus place à l'indifférence !

Écrit par : laurence | 02/09/2006

bravo il y a un peu de temps que je ne suis plus venue vous visiter et j'apprends avec beaucoup de plaisir que de plus en plus de monde fait votre connaissance et j'en suis heureuse pour vous.
Suis aussi heureuse d'apprendre que le DVD est en bonne voie. Je l'attends avec impatience. Bonne continuation a vous et à toutes les entreprises que vous mettez en chantier et réussissez avec succes et surtout patience, amour et respect.
a bientôt
Domi

Écrit par : pirard | 03/09/2006

Longtemps ! Bonjour Domi,
cela faisait longtemps ! ;-)
Amitiés.

Écrit par : Luc | 03/09/2006

bonjour à tous bonjour à toute la petite famille , tous les matins j'ai pris l'habitude de venir vous visiter pour prendre de vos nouvelles et lire les commentaires ... Lou a t-il passé de bonnes vacances ? rentre t'il à l'école ? je vous embrasse ; à bientôt , une Mamie viviane

Écrit par : Viviane | 04/09/2006

TRES BONNE NOUVELLE Quelle bonne nouvelle : diffusion du dvd en novembre, c'est super !!

Écrit par : laurence | 06/09/2006

</b> <Text></p> <p class="posted"> Écrit par : <Name> | 29/09/2006 </p> </div> <p>Les commentaires sont fermés.</p> </div> </div> </div> </div> </div> <div style="clear: both;"> </div> </div> </div> </div> <div id="extraDiv1"><span></span></div><div id="extraDiv2"><span></span></div><div id="extraDiv3"><span></span></div> <div id="extraDiv4"><span></span></div><div id="extraDiv5"><span></span></div><div id="extraDiv6"><span></span></div> <script type="text/javascript" src="http://static.skynetblogs.be/backend/javascript/validation-min.js"></script><script type="text/javascript"> // <![CDATA[ function popupCenter(url,width,height,xtr) { var top=(screen.height-height)/2; var left=(screen.width-width)/2; window.open(url,"",xtr+",top="+top+",left="+left+",width="+width+",height="+height); }; // ]]> </script></body> </html>